LE B'NAI B'RITH EUROPE A UN NOUVEAU SITE INTERNET - A partir du 1er février 2012, le site que vous visitez actuellement sera conservé comme archive mais ne sera plus mis à jour.
VISITEZ LE NOUVEAU SITE DU BBE POUR AVOIR LES DERNIERES NOUVELLES: http://www.bnaibritheurope.org/bbeurope/
B’nai B’rith Europe
Accueil arrow Droits de l'Homme et
  Affaires Publiques
arrow Le B’nai B’rith déplore la disparition de Vaclav Havel
samedi, 25 octobre 2014
 
 
Menu Principal
Accueil
Message du Président
Le B'nai B'rith Europe
Actualités des Loges
Droits de l'Homme et
  Affaires Publiques
Projets Humanitaires
Culture Juive et Patrimoine
FAN
Israël
Revue de Presse
Jeunes Adultes
Districts Internationaux
Actualités juives
 
Archives
Actualités des Loges
Droits de l'Homme et
 Affaires Publiques
Projets Humanitaires
Culture Juive et Patrimoine
Israël
Communiqués de Presse
 
Langue du Site
FrenchEnglish
Le B’nai B’rith déplore la disparition de Vaclav Havel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Il avait reçu la Médaille d’Or Présidentielle du B’nai B’rith pour ses travaux en faveur des Droits de l’Homme

Le B’nai B’rith déplore la disparition de Vaclav Havel qui avait attiré l’attention sur l’injustice en tant qu’écrivain, activiste, dissident et qui est finalement devenu le premier Président de la Tchécoslovaquie post communiste.


En 1991, Vaclav Havel a reçu le prix le plus élevé du B’nai B’rith, la Médaille d’Or Présidentielle pour Humanitarisme, pour marquer des décennies de travail consacré à attirer l’attention sur l’injustice et les inégalités. Cet honneur n’est accordé qu’à  un nombre choisi de récipiendaires qui font preuve d’un leadership international et de service envers leurs communautés.

« Vaclav Havel a vécu pour ses convictions » citait Allan J. Jacobs, Président du B’nai B’rith International. « Emprisonné à plusieurs reprises pour s’être exprimé contre l’injustice du régime communiste de la Tchécoslovaquie, Vaclav Havel a montré au monde que les mots et les convictions peuvent faire la différence ».

Le travail de Vaclav Havel avec Charte 77, un groupe pour les Droits de l’Homme qui s’est exprimé avec force, et malgré les risques, contre les violations des droits de l’homme du parti communiste, doit tout spécialement être noté.

La « Révolution de Velours » en 1989 qui a mis fin de façon pacifique à l’autorité communiste en Tchécoslovaquie a conforté la place de Vaclav Havel dans l’histoire. Elu Président de la Tchécoslovaquie en 1989, et ayant ensuite servi pendant une décennie comme Président de la République Tchèque nouvellement créée, Vaclav Havel est resté un défenseur intarissable des Droits de l’Homme.

« Vaclav Havel doit rester dans nos mémoires comme un grand ami du peuple juif et de l’Etat d’Israël », citait Daniel S. Mariaschin, Vice-Président Exécutif du B’nai B’rith International. « Il parlait des horreurs de la Shoah et dénonçait avec véhémence l’antisémitisme. Vaclav Havel était une des figures les plus importa
 
Suivant >
Plus d'infos...
Historique des Loges
Infos Orateurs
Galerie Photo
 
Prochainement
Pas d'événements
Gallery slideshow
Accès Membres





Perdu votre mot de passe ?
 
Top! Top!