English versionFrench version

NEWS - News of B'nai B'rith

Rome Mayor plans to block a city council motion from naming a street after fascist figure Almirante
mayor
Rome Mayor Raggi

On Thursday 14th of June, the city council of Rome voted in favour naming a street or a square after Giorgio Almirante. Almirante was close to Mussolini, and shared antisemitic views as editor of the journal "Defence of the Race". He then founded in 1946 the Italian Social Movement, political heir to Mussolini's party.

The motion was presented by far-right party Brothers of Italy, successor of Almirante's party. There was an overwhelming majority in favour of this motion, including the support of the Five Star Movement (M5S).

Later that day, Mayor Virginia Raggi (M5S) was interviewed in a political TV show on the main Italian channel and was asked about the motion. She declared she was not aware of it.
Following a strong reaction, especially from the Jewish community of Rome, Mayor Raggi stated on Friday morning she will present this week a motion to stop the city council : "No street will be dedicated to Giorgio Almirante".

Several counsellors have also expressed their regrets for voting in favour of this motion, as the voting was rushed and the motion proposal was not mentioned in the agenda of the meeting.

B'nai B'rith Europe President Serge Dahan urges Mayor Raggi and the municipal council to block this motion, celebrating a man responsible for the fascist era of Italy, and thanks the Jewish community of Rome for its involvement.




La Maire de Rome prévoit de bloquer un arrêté du conseil municipal nommant une rue d'après Almirante, personnalité fasciste

Le jeudi 14 juin, le conseil municipal de Rome a voté en faveur de nommer une rue ou une place Giorgio Almirante. Almirante était proche de Mussolini et partageait des opinions antisémites en tant qu'éditeur du journal "Défense de la Race". Il a ensuite fondé en 1946 le Mouvement socialiste italien, descendant du parti de Mussolini.

L'arrêté municipal a été proposé par le parti d'extrême droite Les Frères d'Italie, lui-même successeur du parti d'Almirante. Il y a eu une majorité écrasante en faveur de ce texte, incluant le soutien du mouvement des cinq étoiles (M5S).

Après le vote, la Maire Virginia Raggi (M5S) a été invitée dans un émission politique diffusée par la principale chaîne italienne. Questionnée sur cet arrêté municipal, elle a affirmé ne pas en être au courant.
Suite à une forte réaction, notamment de la communauté juive de Rome, la Maire a affirmé vendredi matin qu'elle présentera cette semaine un arrêté pour interdire celui du conseil municipal : "Aucune rue ne sera dédiée à Giorgi Almirante".

Plusieurs conseillers ont également exprimé leurs regrets pour avoir voté en faveur de ce texte, soulignant que le vote était précipité et que le projet de texte n'était pas inscrit à l'ordre du jour.

Le Président du B'nai B'rith Europe Serge Dahan incite la Maire Raggi et le conseil municipal de bloquer cet arrêté, célébrant un homme responsable de la période fasciste de l'Italie, et remercie la communauté juive de Rome pour son engagement.