English versionFrench version
 B'nai B'rith Europe Mourns the Loss of Shimon Peres

B'nai B'rith Europe Mourns the Loss of Shimon Peres

B’nai B’rith mourns the loss of Israeli elder statesman Shimon Peres, who died on Sept. 27 at the age of…

More...
Unveiling Ceremony of the plaque in memory of Erika van Gelder z"l

Unveiling Ceremony of the plaque in memory of Erika van Gelder z"l

On Sunday 3rd July, on the occasion of a reunion of the BBE Executive Committee and a visit from BBI executive, BBE…

More...
B’nai B’rith Meets with European Commission Coordinator to Combat Anti-Semitism

B’nai B’rith Meets with European Commission Coordinator to Combat Anti-Semitism

B'nai B'rith Europe President Daniel Citone, B'nai B'rith Europe Vice-President Valerie Achache and B'nai B'rith International Director of EU Affairs…

More...
 B’nai B’rith Highly Disconcerted with Approval of Guidelines to Label Goods from West Bank

B’nai B’rith Highly Disconcerted with Approval of Guidelines to Label Goods from West Bank

B’nai B’rith International and B'nai B'rith Europe are highly disconcerted that the European Union has approved and will soon publish…

More...
 B’nai B’rith Commends Pope Francis Visit To Great Synagogue Of Rome

B’nai B’rith Commends Pope Francis Visit To Great Synagogue Of Rome

B'nai B'rith Europe President Daniel Citone was in attendance when Pope Francis spoke at the Great Synagogue of Rome on…

More...
Working brunch with fellow Jewish organisations in renovated offices

Working brunch with fellow Jewish organisations in renovated offices

Yesterday, 1st October 2015, B'nai B'rith Europe held a working brunch in its renovated office with several organisations that were…

More...
When a B'nai B'rith delegation meets with the Pope

When a B'nai B'rith delegation meets with the Pope

A multinational delegation of B'nai B'rith leaders met privately with Pope Francis on June 25 at the Vatican,the meeting came…

More...
Bridges of Tolerance

Bridges of Tolerance

A report of the event in Romania 3-5 June 2015

More...
BBE sponsors portable school shelter for elementary school in Israel

BBE sponsors portable school shelter for elementary school in Israel

During last summer’s Gaza conflict, the BBE executive committee organized a Solidarity trip to Israel. As part of the program,…

More...
Launch of Young Profesional group in the UK

Launch of Young Profesional group in the UK

Vice-President of BBE Valerie Achache attends the launch of the new 25 to 45 group.

More...
A delegation of B'nai B'rith leads MEPS on a mission to Israël

A delegation of B'nai B'rith leads MEPS on a mission to Israël

B’nai B’rith International led several members of the European Parliament on a five-day visit to Israel. This trip promoted the…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2015 JoomlaWorks Ltd.

Welcome to the B'nai B'rith Europe website

Urgent call to demonstrate in support of Israel, 29 June 2015

AN URGENT CALL TO DEMONSTRATE IN SUPPORT OF ISRAEL

In light of the current wave of unrelenting attacks against Israel's legitimacy, we the undersigned organizations have joined together to hold a rally in support of Israel.
To all who hold dear the value of human rights and democracy we call you to join us on June 29th between the hours of 12:00 to 15:00 in Geneva at Place des Nations.
Israel is the stronghold of democracy in a region where this basic value is threatened on all fronts. Today hegemony and radicalism threaten to thwart the fervent desire of all the people of the region for a better life, a thriving economy and stable and democratic governance.
At this critical time Israel's legitimacy is being threatened on many fronts, the right to defend itself is being challenged and false allegations are being leveled in order to divert attention from true abuse of innocent civilian populations.
It is urgent for all to rally together in solidarity and show the world that we will not let agents of terror cynically abuse organizations such as the UN as a platform to wage political war against Israel and manipulate public opinion.
Your presence is urgently needed. Join us and make your voices heard.







Arbeitsgemeinschaft Israel-Werke Schweiz (IWS)
America-Israel Friendship League
American Jewish committee Atlanta
American Jewish Committee
Association Suisse-Israel
Associação de Amizade Portugal-Israel
B´nai B´rith Concordia Košice
B'nai B'rith Europe
B'nai B'rith France
B'nai B'rith International
B´nai B´rith Tolerance Bratislava
Club der Freunde Israels
Christen an der Seite Israels-Österreich
Christians for Israel International
C.R.I.F. (Conseil Représentatif des Institutions juives de France)
European Coalition for Israel
European Union of Jewish Students
Faith Church (Hungary)
Georgia International Law Enforcement Exchange
HISPANIC ISRAEL LEADERSHIP COALITION (USA)
Human Rights Voices
International Christian Embassy Jerusalem
ICEJ GERMANY
Israel Chamber of Commerce in Slovakia
Israel Europe Freedom Center
Israelitische Kultusgemeinde Wien
Israeltische Religionsgesellschaft Österreich- Bundesverband der Israelitischen Kultusgemeinden
Jewish Diplomatic Corps
KKL Finland
National Union of Israeli Students NUIS
Österreichisch Israelische Gesellschaft
ONE WITH ISRAEL (USA)
Over the Rainbow
Parliamentarian Group Swiss-Israel
Patmos Lähetyssäätiö (Finland)
Proclaiming justice to the nations-PJTN
Stand With Us
STEP UP for Israel
Suomen Karmel-yhdistys (Finland)
Swiss Union of Jewish Students SUJS
Take A Pen
The Central Union of the Jewish Religious Communities to the Slovak Republic
Slovak-Israeli Friendship Society
The Centre for Israel and Jewish Affairs (Canada)
The Columbia, SC, Jewish Federation
The European Alliance for Israel
The Grace Christian Fellowship Milosť
The Israel Project
The London Center for policy Research
Touro Institute on Human Rights and the Holocaust
We Believe in Israel (UK)
World Jewish Congress
World Union of Jewish Students WUJS
Zionist Organization of America

Les cimetières juifs : une richesse patrimoniale inconnue

Parmi l’engouement qui se manifeste depuis une vingtaine d’années pour le patrimoine, on y trouve de plus en plus la volonté du public de découvrir les spécificités du patrimoine juif. La Journée Européenne de la Culture Juive, lancée en 2000 et qui regoupera cette année 30 pays participants en Europe le 6 septembre 2015, est un outil qui permet une telle découverte.



Tel est également le sens de l’Itinéraire Européen du Patrimoine Juif, itinéraire fraîchement élu au Conseil de l’Europe, à la satisfaction du réseau porteur de ce projet. Ce réseau est composé de six organisations, le B’nai B’rith Europe ,la Red de Juderias de Espana, Caminos de Sefarad, la Rede de judiakas de Portugal,l’Unione Communita Ebraiche italiane,le F.S.J.U. et la J.E.C.J.P-France



Le patrimoine juif se compose du patrimoine « bâti » tout comme du patrimoine immatériel (traditions, langues etc.). Parmi la première catégorie, il compte des synagogues, des bains rituels, des musées, des monuments, des quartiers, des immeubles liés à tel ou tel personnage juif, mais également les cimetières. Le moins que l’on puisse dire, est que les cimetières juifs, et notamment les anciens, sont des lieux de mémoire extrêmement riches, qui gagnent à être beaucoup mieux connus. Il n’y a pas que le cimetière parisien du Père Lachaise qui vaille une visite!

 

Les cimetières juifs contiennent en effet des éléments d’histoire, de tradition et d’art inestimables. Les cimetières ont toujours été pour les juifs un endroit particulièrement sacré. Plusieurs noms ont été donnés aux cimetières en hébreu: beth chaim – maison de vie, beth hakevaroth – maison des tombes, beth haolam – maison éternelle.

 

Depuis la création du judaïsme, les juifs se sont fait enterrer, ainsi qu’on peut le lire dans la bible, laquelle narre le premier enterrement de Sarah, l’épouse de Abraham, dans la cave de Machpela, qu’il avait achetée à cet effet.

 

Durant les derniers siècles un véritable art tombal s’est développé. Le choix de la langue, celui des motifs, le choix des formes et des dimensions des tombes sont des éléments riches en valeurs historique, artistique et religieuse. Ces traditions ont reçu une forte influence des sociétés environnantes dans les différentes régions d’Europe, en fonction de la période à laquelle ces tombes ont été érigées.

 

Décrire l’art tombal dans ses moindres détails est une tâche monumentale, d’autant plus que les variations de style sont très nombreuses. Il est évident que les variations des traditions à l’intérieur du peuple juif ont eu un effet sur la façon d’orner les tombes. Ainsi distingue-t-on au nord de l’Europe les juifs askénazes, venant d’Allemagne et dont une variation est le judaïsme askénaze de l’Europe de l’Est, qui fut une force motrice avant sa quasi-destruction durant la Shoah. Les juifs séfarades, venant eux du sud de l’Europe, ont comme berceau l’Espagne et le Portugal et se sont dispersés autour du bassin méditerranéen.



cimetiere juif 1




Cependant, les différences retrouvées dans les cimetières relèvent aussi très souvent de l’époque du lieu et du pays-même. La langue utilisée sur les pierres tombales est ainsi souvent celle du pays – voire de la région dans lequel se trouve le cimetière. Bien entendu, il est des lieux et des époques où les inscriptions se sont faires uniquement en hébreu, langue sacrée du judaïsme.



Les styles des tombes varient considérablement. Très souvent, la grandeur et le luxe des mausolées, caveaux ou monuments ornés témoignent de la richesse non seulement spirituelle, mais également matérielle des juifs d’un certain pays à une époque donnée et portent témoignage de la vie sociale urbaine des juifs en Europe.


Des exemples de cimetières juifs connus ne manquent pas. On citera Prague et son quartier juif, qui héberge un cimetière qui contient la tombe d’un des rabbins les plus importants de l’histoire juive. Rabbi Yehudah Loew ben Bezalel, appelé le Maharal de Prague, était un leader spirituel hors du commun, vivant entre les XIe et XVIIe siècles.Il fut un homme de légendes, telle que celle lui attribuant la création d’une créature d’argile qu’il aurait transformée en être vivant après lui avoir placé sur le front un morceau de papier contenant l’inscription du nom de Dieu, et appelée le Golem. Le vieux cimetière juif du XVe siècle contient des tombes qui constituent une véritable collection d’art.


Quiconque a visité Cracovie a, sans doute, également été au quartier juif de Kazimierc, ses synagogues et son cimetière juif. Plusieurs cimetières juifs, dévastés puis reconstitués en partie ont existé à Francfort-sur-le-Main, ville natale des Rothschild.


C’est à Berlin que l’on pourra visiter de nombreux cimetières juifs plus impressionnants les uns que les autres. Celui où a été enterré Moses Mendelssohn, le chantre des Lumières juives (1729-1786) est situé à la Oranienburgerstrasse/Grosse Hamburgerstrasse. Quiconque voudra rendre un hommage au grand musicien Giacomo Meyerbeer (1791-1864) pourra aller s’incliner sur sa tombe au cimetière de la Schönhauser Allée. C’est pourant le cimetière juif de Weissensee, appelé encore « der Gute Ort » (le bon lieu), qui impressionnera le plus le visiteur. Datant de 1875, c’est dans une véritable petite forêt, havre de paix au sein d’une grande ville, que reposent plus de 115.000 membres d’une des communautés juives historiquement les plus importantes du point de vue de son intégration sociale en Europe.


L’Alsace, dans l’Est de la France, est une terre contenant plus de 200 sites du patrimoine juif. Parmi ses cimetières remarquables, citons celui du village de Ettendorf. Sur plus de 3 hectares, ce lieu contient des stèles en grès datant de 1566. On y trouvera même une inscription sur le cabanon (où l’on déposait les corps avant de les enterrer), en langue judéo-alsacienne, une sorte de yiddish.

Le cimetière de Rosenwiller est probablement le plus vieux, datant de 1366.

Celui de Jungholz se trouvait dans les douves autour du château des barons de Schauenburg. Ce dernier a été démoli à la Révolution française, mais le cimetière juif y est demeuré et se trouve donc formé en demi-cercle, protecteur du souvenir du château disparu! Le cimetière juif de Hegenheim se situe à la frontière avec la Suisse et constitue un exemple de lieu utilisé à la fois par les communautés d’Alsace et celle, suisse, de Bâle. Citons encore le mur d’enceinte de Neuwiller-les-Saverne, sur lequel il y a des inscriptions très anciennes qui y sont gravées, et qui est dès lors très original.


On trouvera des exemples nombreux tout aussi intéressants de cimetières juifs séfarades. Au Portugal, on trouvera même un cimetière juif sur l’île de Madère, témoignant de la présence des juifs en ces lieux. L’Italie regorge également de patrimoine juif, dont les synagogues sont sans doute les plus beaux exemples. La Grèce, la Turquie, l’Espagne, la Bulgarie, etc. tous des pays méditerranéens où la présence juive se traduit par des cimetières juifs à de nombreux endroits.

 

Mais l’on peut également citer le cimetière néerlandais d’Ouderkerk am de Amstel. Il s’agit d’un cimetière séfarade, qui porte un fort témoignage de la migration forcée des juifs surtout du Portugal, qui ont trouvé après leur expulsion par l’Inquisition, un havre de paix pour s’y installer.



cimetiere juif 2

 

Les motifs utilisés sur les pierres tombales juives sont assez variés. On trouvera cependant souvent des motifs similaires. Ainsi, les deux mains jointes symbolisent un prêtre, de sorte qu’il s’agit d’un Cohen qui y enterré, c’est-à-dire un descendant de la tribu des Cohanim, la tribu des prêtres du temps biblique, dont le frère de Moïse, Aaron, en est le plus connu.

 

Pour terminer, citons une épitaphe du cimetière d’Ettendorf en Alsace. Les inscriptions qu’on y trouve peuvent être sobres, étoffées, à caractère artistique, élégiaques ou particulières pour les rabbins et les savants.

 

Celle-ci figure en hébreu sur une tombe :

 

« Et Moïse est monté au ciel

Sa famille est tombée sous le glaive

Par la fureur des ennemis.

Hurlez des hurlements !

Le chef de la Communauté

l’honorable Moïse au souvenir béni

a quitté le bas-monde.

Je crie à cause du berger, gémissements

A été inscrit le jour de Ta colère :

Ils sortiront du pays (d’exil)

(l’année) 352 du petit comput ».



 

 
François MOYSE,

Président de l’AEPJ

 

Association Européenne pour la préservation et la valorisation de la culture et du patrimoine juifs

Avril 2015

Hillel House in delft looking for 3 housemates

Hillel house in Delft is looking for 3 new housemates from this summer. For any questions please refer to the form below.

APPLICATION FORM hillel house delft-page0001

Congratulations to Serge Dahan for his reelection as President of BBF

Serge Dahan

The General Assembly of B'nai B'rith France was held during which the National cabinet was elected. It resulted in the reelection of Serge Dahan as President of Bnai Brith France and the National bureau:


- Philippe Meyer, Vice-President

- Francine Cohen, Vice-President

- Renée Samanovy, Secretary General

-André Ouazana, Treasurer

This new bureau is elected for 3 years and is composed of 5 vice presidents representing their regions.

Bnai Brith Europe condemns Orange CEO statement wishing to withdraw from Israel

B'nai B'rith Europe stands with B'nai B'rith International when they say that French telecommunication company Orange CEO Stephane Richard’s statement that “[o]ur intention is to withdraw from Israel,” is deplorable and suggests corporate acquiescence to the pernicious Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) movement that aims to single out Israel for unjust discrimination and harm.

In Cairo, Richard said that, if it were financially feasible, he would terminate his company’s relationship “tomorrow” with Partner, the Israeli company that licenses the Orange name in Israel.

Orange does substantial business in Israel, where it is a top mobile service provider.

This is not the first time Orange has demonstrated a lack of corporate responsibility in the Middle East. In 2012, B’nai B’rith revealed that Orange was one of the companies, along with multiple U.N. agencies, to hire Emad Hajjaj, a Jordan-based Palestinian cartoonist with a long record of virulently anti-Semitic imagery in his work. B’nai B’rith wrote to the groups patronizing Hajjaj, but Orange failed to reply.

We urge the French government, which has a stake in Orange, to deplore Richard’s comments and firmly oppose BDS campaigns against the Middle East’s only democracy.




Source: B'nai Brith International

Athen's lodge visit to the Jewish community of Trikala, Greece

Philo at Trikalas synagogue 2Philo at Trikalas synagogue



“B’nai B’rith Lodge “Filon” Athens has organized over long weekend’s International Labor day (1/5/2015) a visit to the historical Jewish community of the city of Trikala, located in central mainland, Greece. The venue was part of our long standing solidarity visits to small communities all over the country.


 

Fifty people escorted by Athens’ recently retired rabbi & brother Isaac Mizan travelled to Trikala where we held Shabbat services at local synagogue, where the last full Shabbat morning service has actually taken place almost 3 years ago !

 

Besides celebrating a beautiful and moving Shabbat, our stay included trips to the nearby picturesque mountainous villages of Elati and Pertouli as well as at the artificial Lake Plastiras.

 

Once more, we strengthened our bonds while enjoying nature’s beauty and tasting local agricultural produce and further renewed our promise to meet soon again and keep loyal to the afore mentioned lodge’s solidarity goal”.    




 

Bridges of Tolerance




B’nai Brith Europe & B’nai B’rith Dr. Moses Rosen present : Inauguration of the "Bridges of Tolerance" project on Holocaust Education, June 3 to 5 2015, Bucharest


Page 10 of 27

10