NEWS - Actualités du B'nai B'rith

» Il n'y a pas de traduction disponible pour cet article.

berl
For B'nai B'rith Europe, Jews in Germany should keep wearing kippas and practice Judaism safely


Following the agression of two young Jews wearing a kippa in Berlin, the Jewish community advised its fellow-believers not to wear a kippa, in certain neighbourhoods in Berlin but also in other cities.

Serge Dahan, President of B'nai B'rith Europe, joins the call for a solidary gathering of the Jewish community in Berlin, which invited Jews and non-Jews to wear a kippa today, the 25th of April.

Radical islam and active anti-zionism daily contribute to Jewish hatred with its consequences. The last example of an antisemitic barbarous act of a great violence against two young Jews wearing kippas in a neighbourhood in Berlin is equally intolerable and unacceptable.

However, having to arbitrate between one's security and one's religious freedom is a false debate. The German government must, like all European governments, guarantee both rights with the same rigour and intransigeance.

The security of German Jews, like the security of all Germans,, is non negotiable. To renounce one's identity and values cannot be the answer to hatred.

Judaism cannot be hidden, otherwise it would mean to accept the victory of the ennemies of democracy, Germany, freedom and brotherhood, and Jews.

The recent story of attacks against Jews remind us that if needed, the Jewish people will not give up anymore. The pride of being European and Jewish will remain intact and indisputable to say no to hatred, no to antisemitism, yes to live together, yes to freely and safely practice one's religion in Germany, as well as in the rest of Europe.

German Chancellor Angela Merkel condemned the attack. "This is absolutely a terrible incident ",she promised to ''react".

For Serge Dahan Président of B' nai B' rith Europe, the Jews of Germany and the Jews in Europe must continue to carry the Kippa and to practise their Judaism in full safety.





Pour le B'nai B'rith Europe les Juifs en Allemagne doivent continuer à porter la Kippa et à pratiquer leur judaïsme en toute sécurité.

Suite à l'agression de deux jeunes portant une kippa dans un quartier de Berlin, la communauté juive a conseillé à ses coreligionnaires de ne pas porter la kippa, dans certains quartiers à Berlin, mais également dans d'autres grandes villes.

Serge Dahan, Président du B'nai B'rith Europe, s'associe à l'appel à un rassemblement de solidarité de la Communauté Juive de Berlin qui a invité juifs et non juifs à porter une kippa ce mercredi 25 avril.

L'islamisme radical et l'anti-sionisme militant alimentent au quotidien la haine du juif avec ses conséquences. Le dernier exemple d'acte antisémite barbare d'une grande violence contre deux jeunes portant une kippa dans un quartier de Berlin est aussi intolérable qu'inacceptable.
Pour autant, devoir arbitrer aujourd'hui entre sa sécurité et la liberté d'exercice de sa religion est un faux débat. Le gouvernement allemand, comme tous les gouvernements européens, doivent garantir l'une comme l'autre avec la même rigueur et intransigeance.
La sécurité des Allemands juifs, comme celle de tous les Allemands, n'est pas négociable. Renoncer à son identité et à ses valeurs ne peut pas être la réponse à la haine.

Le judaïsme ne peut pas être caché, ce serait autrement accepter la victoire des ennemis de la démocratie, de l'Allemagne, des valeurs de liberté et de fraternité et des juifs.

L'histoire récente des attaques contre les juifs nous rappelle si besoin était, le peuple juif ne baissera plus jamais la tête. La fierté d'être Européen et d'être juif restera intacte et indiscutable pour dire non à la haine, non à l'antisémitisme, oui au vivre ensemble, oui à la liberté d'exercer librement et en toute sécurité sa religion en Allemagne, comme dans le reste de l'Europe.

La chancelière allemande Angela Merkel avait vivement dénoncé cet « incident terrible » et promis de « réagir ». « Nous sommes confrontés à de l'antisémitisme parmi les Allemands et aussi parmi les gens provenant du monde arabophone », avait-elle ajouté.

Pour Serge Dahan Président du B'nai B'rith Europe, les juifs de d'Allemagne et les juifs en Europe doivent continuer à porter la Kippa et à pratiquer leur judaïsme en toute sécurité.