Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

NEWS - Actualités du B'nai B'rith

(Traduit par Gilbert Jacaret)

Daniel Koverman, ancien Président de la Loge du B’nai B’rith à Malmö, nous fait un rapport sur la situation en octobre 2012.

Récemment, la toute petite communauté juive de Malmö qui compte moins de mille individus a été témoin de plusieurs incidents malheureux. Les médias, les politiciens, les chefs religieux mais aussi le citoyen moyen ont réagi de diverses manières en exprimant souvent leur solidarité avec la communauté juive.

Vivant à Malmö, nous ressentons ces incidents peut-être différemment de ceux qui les lisent ou en entendent parler de loin. En ma qualité d’ancien employé de la communauté juive de Malmö, mais aussi en tant que Président de notre Loge locale B’nai B’rith, Malmölogen, j’ai été impliqué dans plusieurs de ces cas. Le dernier incident est arrivé très récemment et il fut plutôt spectaculaire. Quelques criminels ont  lancé des explosifs sur les murs extérieurs des bureaux de la communauté, d’un jardin d’enfants juif et de l’école B de l’après-midi du Talmud Tora.

malmo

 Une récente manifestation pour le « Boycott d’Israël à Malmö.

J’étais en vacances, très loin de Malmö, mais j’ai reçu de nombreux coups de téléphone qui m’ont mis au courant. L’un d’eux venait d’un ami qui appartient à la même organisation que moi où je représente la Communauté juive de Malmö : c’est le Réseau de la Foi et de la Tolérance. Plusieurs organisations chrétiennes, bouddhistes, hindoues et musulmanes participent régulièrement à des réunions et partagent des projets. Le Réseau a décidé d’organiser une réunion de solidarité à l’extérieur du centre communautaire, plus tard, le vendredi soir. Une centaine de personnes environ y a participé. Parmi eux, on notait les voisins. L’un des orateurs était le Directeur du Bureau exécutif du Centre Islamique de Malmö.

Le maire de Malmö, Ilmar Reepalu, a été l’un des premiers à appeler le Président de la Communauté Juive de Malmö pour lui faire part de son inquiétude. M. Reepalu a été critiqué pour ses positions et ses déclarations bizarres. Pour lui, chaque occasion est bonne pour accuser Israël  d’être « le méchant ». Quand Israël a participé à la Coupe Davis de tennis, il a organisé un match sans spectateur. Quand quelques activistes ont organisé une manifestation pour la paix entre Israël et la Palestine, la rencontre fut dissoute par la police après de furieuses attaques lancées par une foule hostile. M. Reepalu a dit, lors d’une interview, que la communauté juive est exposée à des attaques parce qu’elle ne critique pas Israël pour sa politique. Dans un autre contexte, il a déclaré que le parti démocrate suédois s’était infiltré dans la communauté et qu’il voyait d’un mauvais œil l’immigration et ce qu’il appelle la « multiculture ».

Des représentants du Centre Simon Wiesenthal et l’envoyée du Président Obama, Mme Hanna Rosenthal, ont avancé des critiques très sévères. Le Centre Simon Wiesenthal a prévenu les touristes juifs de ne pas se rendre à Malmö. Ceci reposait sur plusieurs faits. Le Rabbin Kesselman du Chabad Malmö est souvent  harcelé dans la rue. Il n’est pas recommandé de se promener avec une kippa ou d’autres signes indiquant la judéité. Des tombes juives ont été profanées à diverses occasions, des magasins juifs ont été attaqués et des slogans hostiles ont été peints sur les murs.

Il n’est pas toujours facile d’identifier nos ennemis. Ils peuvent venir de l’extrême droite (les néonazis), de l’extrême gauche (les anarchistes) ou des mouvements islamistes. Malmö est la troisième grande ville de la Suède, avec ses 300.000 habitants, dont environ 60.000 musulmans. Nous savons qu’il n’y a probablement que deux cents extrémistes parmi eux, mais nous avons le sentiment qu’on n’agit pas suffisamment pour prévenir ces attaques contre des individus et des institutions juifs.

Heureusement, il y a de nombreuses initiatives positives qui viennent d’organisations juives et non juives. Nos congrégations sœurs  de Suède et d’ailleurs nous apportent une grande aide.

La Loge B’nai B’rith du Danemark avec la Communauté Juive de Copenhague et le Chabad du Danemark ont organisé une visite de solidarité à la Communauté Juive de Malmo. Le maire a lancé un Forum de Dialogues pour que les congrégations, les autorités etc. puissent discuter entre elles. Des projets d’Agora et de Cohésion Sociale sont autant d’autres exemples pour essayer de créer un climat de coopération pour arriver à un « Malmö amélioré ». La situation n’est peut-être pas aussi mauvaise qu’elle le semble, vue de loin, elle est, cependant, inacceptable. Il est inquiétant d’apprendre que 68% des Suédois ont un sentiment négatif envers Israël.

Chaque jour, nous voyons des rapports de presse ou des déclarations politiques qui sont non seulement négatifs mais aussi partisans et souvent inexacts. Au sein même de la municipalité de Malmö, une aile de gauche et les politiciens du Parti des Verts exigent qu’on mette un terme aux  rapports commerciaux avec la compagnie de sécurité G4S qui a des liens avec Israël.