Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

NEWS - Actualités du B'nai B'rith

Le Bnai Brith Europe comme le Bnai Brith International condamne la déclaration de la société française de télécommunications Orange, son PDG Stéphane Richard ayant déclaré son intention  de se retirer d'Israël. Cette déclaration est déplorable et suggère une influence du mouvement BDS (Boycott  Désinvestissement et Sanctions) dont le but est d'isoler Israël en raison de "sa politique de discrimnation envers le peuple palestinien".

Au Caire, Richard a dit que, si cela était financièrement possible, il cesserait toute relation dès "demain" entre son entreprise et Partner, la société israélienne que distribue les licences Orange en Israël.

Orange a une présence commerciale importante en Israël en tant que fournisseur télécom.

Ce n'est pas la première fois qu'Orange a démontré un tel manque d'éthique professionnelle. En 2012, le B'nai B'rith avait révélé qu'Orange a été l'une des entreprises, avec plusieurs agences des Nations Unies, à embaucher Emad Hajjaj, un dessinateur palestinien basé en Jordanie connu pour ses dessins virulemment antisémites. Le Bnai Brith a écrit aux  organisations qui emploient Hajjaj, mais Orange n'a pas répondu.

Nous exhortons le gouvernement français, qui détient une participation dans le capital d'Orange, de condamner les commentaires de Richard et à s'opposer fermement aux campagnes BDS contre la seule démocratie du Moyen-Orient.

Source: Bnai Brith International