Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

NEWS - Actualités du B'nai B'rith

» Il n'y a pas de traduction disponible pour cet article.

bbeserge
Serge Dahan Président du B'nai B'rith Europe a pris part à la lecture publique des noms des hommes, femmes, enfants juifs déportés de France du convoi N°71 lors de la Cérémonie Officielle de Yom HaShoah


Mercredi 11 Avril 2018 à Paris
La commémoration de Yom HaShoah a été mise en place par l'État d'Israël en mémoire des victimes de la Shoah et des héros de la Résistance juive pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le jour de Yom HaShoah est la date retenue pour une lecture publique ininterrompue des 76.000 noms inscrits sur le Mur des Noms au Mémorial de la Shoah à Paris.

Serge Dahan Président du B'nai B'rith Europe a été invité à participer à cette lecture des noms des victimes de la Shoah du convoi 71 pour ne jamais oublier le nom de chaque homme, femme, enfant déporté qui font partie de notre mémoire.

« Sans le camelot et ses pareils en méchanceté, ses innombrables pareils d'Allemagne et d'ailleurs, il n'y aurait pas eu les chambres à gaz, les chambres allemandes de mort qu'une aimable inscription dénommait salles de douches, les chambres allemandes dont les corps morts ou en agonie étaient ensuite poussés dans les fours allemands par des congénères encore vivants, à leur tour bientôt gazés, et parfois même, pour le plaisir, allégrement lancés dans les fours allemands par les blonds athlètes bottés, chers aux haïsseurs de juifs.

Sans le camelot et ses pareils en méchanceté, ses innombrables pareils d'Allemagne et d'ailleurs, il n'y aurait pas eu, chemins des libérations, les longues cheminées des fours crématoires, cheminées allemandes d'où sans trêve sortaient, avec les jaunes et rouges chevelures des flammes allemandes, les fumées de mon peuple sacrifié, noirs panaches vers le ciel s'élevant, avec leur puanteur que Dieu n'a pas sentie, funèbre encens d'un grand peuple, le plus fidèle, le plus souffrant, le plus tué et le plus haï, et c'est une gloire et une élection d'être ainsi haï par les méchants et par les vils... ».

O vous, frères humains d'Albert Cohen





President of B'nai B'rith Europe Serge Dahan took part in the public reading of the names of Jewish men, women and children, who were deported from France in the 71st Convoy, during the official ceremony of Yom HaShoah.

Wednesday, the 11th of April 2018, Paris

The Yom HaShoah commemoration was implemented by the State of Israel in memory of the Shoah victims and the heroes of the Jewish resistance during the Second World War.

Yom HaShoah is the chosen date for the public and continuous reading of the 76,000 engraved names on the Wall of Names at the Shoah Memorial in Paris.

President of B'nai B'rith Europe Serge Dahan was invited to participate at the reading of the victims' names of the 71st Convoy, to never forget the names of each man, woman and child deported, which are part of our duty of remembrance.

"Without the hawker and his like in wickedness, his innumerable peers from Germany and elsewhere, there would not have been gas chambers, German death chambers that an amiable inscription called rooms of showers, the German chambers whose dead bodies or in agony were then pushed into German ovens by congeners still alive, soon in turn gassed, and sometimes even, for pleasure, blithely thrown in the German ovens by blond booted athletes, dear to the haters of Jews.

Without the hawker and his like in wickedness, his innumerable peers from Germany and elsewhere, there would not have been, liberation ways, the long chimneys of the crematoria, German chimneys from where without truce came out, with the yellows and red-haired German flames, the fumes of my sacrificed people, black plumes rising to the sky, with their stench that God did not smell, funeral incense of a great people, the most faithful, the most suffering, the most killed and the most hated, and it is a glory and a praise to be so hated by the wicked and by the vile"

O Humans, My Brothers

Albert Cohen