Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

NEWS - Actualités du B'nai B'rith

» Il n'y a pas de traduction disponible pour cet article.

B'nai B'rith Europe President Serge Dahan strongly condemns the cancellation of the Argentina - Israel football match

mess
A poster in the West Bank protesting against the football match

The football match between Argentina and Israel planned on Sunday, 10th of June, was called off.

Israeli Sports and Culture Minister Miri Regev reported players had received threats from "terror groups". She said "Different terror groups have been sending messages and letters to players on the Argentina national team and their relatives, including clear threats to hurt them and on the lives of their families [...] these included video clips showing dead children.

Jibril Rajoub, Secretary of the Fatah Central Committee, Head of the Supreme Council for Sport and Youth Affairs, Chairman of the Palestinian Football Association, and Chairman of the Palestinian Olympic Committee urged fans to burn their shirts if Messi attends the game."He has tens of millions of fans in the Arab and Muslim countries [...] we ask everyone to burn his shirts which bear his name and posters [with his image]."

The aggressive and violent statements of the Palestinan Authority have certainly been factors increasing the death threats sent to the football players of the Argentinian team .

B'nai B'rith Europe President Serge Dahan regrets the cancellation of the match and strongly condemns this political pressure on Argentina which demonstrates the Palestinian project against Israël.
President Serge Dahan deplores the manipulation of sport to express Israel hatred, instead of being a peace factor, true to Nelson Mandela's vision "Sport has the power to change the world. It has the power to inspire. It has the power to unite people in a way that little else does".




Le Président du B'nai B'rith Europe Serge Dahan condamne fermement l'annulation du match entre l'Argentine et Israël

Le match de football entre l'Argentine et Israël prévu dimanche 10 juin a été annulé.

La ministre israélienne des sports et de la culture Miri Regev a rapporté que les joueurs avaient reçu des menaces de « groupes de terreur ». Elle a déclaré « différents groupes de terreur avaient envoyé des messages et des lettres aux joueurs de l'équipe nationale de l'Argentine et à leurs parents, comprenant des menaces claires pour les blesser et porter atteinte aux vies de leurs familles [...] ceux-ci ont inclus des clips vidéo montrant des enfants morts. »

Jibril Rajoub, secrétaire général du comité central du Fatah, Président du Conseil suprême en charge du sport et de la jeunesse, Président de l'Association palestinienne de football et Président du Comité Olympique a recommandé dans un langage extrêmement violent aux fans de brûler leurs chemises si Messi participait au match. « Il a des dizaines de millions de fans dans les pays arabes et musulmans [...] nous demandons à chacun de brûler les chemises à son nom et les affiches [avec son image]. »

Les déclarations agressives et violentes de l'Autorité Palestinienne envers les joueurs de l'équipe d'Argentine ont certainement été des facteurs qui ont favorisés les menaces de mort.

Le Président du B'nai B'rith Europe Serge Dahan regrette que ce match n'ait pas eu lieu et condamne vigoureusement cette pression politique sur l'Argentine qui démontre le projet palestinien contre Israël.
Le Président Serge Dahan déplore cette action qui instrumentalise le sport pour exprimer la haine d'Israël au lieu d'être un facteur de paix, selon la vision de Nelson Mandela, "le sport a le pouvoir de changer le monde. Il a le pouvoir d'inspirer. Il a le pouvoir d'unir les personnes, d'une manière que peu d'activités font".