Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

CULTURE & PATRIMOINE - Culture & Histoire

Quand la presse internationale salue les femmes de Tsahal

L’armée de Défense d’Israël Publié le : janvier 24, 2013


Récemment, l’agence de presse Reuters a publié un reportage sur les combattantes et les guetteuses déployées à la frontière égyptienne. La journaliste Sonya Hepinstall y décrit des combattantes professionnelles et entraînées et plutôt que de rappeler les similitudes de leur parcours avec celui des hommes, elle choisit de se concentrer sur les atouts et les qualités qui en font de meilleures recrues que leurs camarades de sexe opposé. Voici quelques extraits de l’article traduits pour vous.

Plus attentives, plus vigilantes

Culture 132
 

La commandante Racheli Levantal du bataillon d’infanterie Karakal, composé de combattants et de combattantes, lance ses instructions pendant un entrainement militaire dans une base du sud d’Israël. Reuters/Eliana

L’équipe du Lieutenant Mor est responsable d’un poste d’observation sur la clôture de sécurité séparant les frontières israélienne et égyptienne et opérant la nuit pour repérer de potentielles infiltrations illégales en Israël via le désert du Sinaï. Comme des dizaines d’autres le long de cette ligne sous haute tension, ce sont des femmes.

Il est bien connu que le principe d’égalité des sexes est respecté en Israël, mais lorsqu’il s’agit de maintenir la paix à la frontière égyptienne, les femmes seraient même peut-être plus valorisées que leurs homologues masculins.

“Les femmes ne sont pas dans les services de collecte de renseignements par hasard. Avec tout mon respect pour les hommes, les femmes ont des qualités spéciales”, a déclaré le Capitaine Oshrat Bashar, chef des opérations à Sayarim.

Les femmes, faites pour la collecte de renseignement sur le terrain

Les femmes constituent 55% des forces de collecte de renseignements, contre 33% de l’ensemble des forces israéliennes dans leur ensemble.

Des milliers de femmes surveillent la frontière d’Israël sur des écrans depuis des bunkers high-tech.

Elle ne le précise pas explicitement, mais pour le Général de brigade Ruth Yaron, ancienne Porte-parole de Tsahal, les femmes, à l’âge où elles sont enrôlées, témoignent généralement de la vigilance, de la patience et de la surveillance nécessaires.

Richard Kemp, un Colonel britannique à la retraite et vétéran des guerres en Irak et en Afghanistan, a déclaré qu’il ne connaissait aucun équivalent à la prépondérance des femmes israéliennes dans le secteur du renseignement militaire dans le monde occidental.

“Selon mon expérience, alors que les hommes essaient d’être plus forts physiquement, les femmes de cet âge tendent à être plus systématiques, plus profondes et accordent plus d’attention aux détails, ce qui est essentiel pour la collecte de renseignement”, a précisé le Colonel Kemp.

92% des postes dans l’armée israélienne sont accessibles aux femmes