Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

CULTURE & PATRIMOINE - Culture & Histoire

Yom Hazikaron – Yom Haatsmaout -
Le jour du souvenir - Le jour de l'indépendance
Par Gilberte Jacaret
hazikaron1

Yom Hazikaron - Le jour du Souvenir :

La Knesset israélienne a décidé que le 4 Iyar, la veille de Yom Haatsmaout, serait le jour du Souvenir Yom Hazikaron pour les soldats qui ont perdu la vie au combat pour la création de l'Etat d'Israël et pour tous ceux qui sont morts depuis, en le défendant. C’est une façon de réaffirmer sa fidélité à l’Etat d’Israël.
On associe aussi à ce souvenir les victimes des attentats.

On allume une veilleuse chez soi, dans les synagogues et établissements publics.
En Israël, Yom Hazikaron est largement respecté parce que la plus grande partie de la population israélienne a des parents ou des amis proches qui ont ainsi perdu la vie.
Tout au long de la journée (la veille au coucher du soleil, selon le calendrier lunaire juif) les magasins, restaurants, cinémas, lieux de divertissement, etc sont fermés par la loi. Radio et télévision passent des programmes sur les guerres d'Israël. De nombreuses cérémonies, avec lectures et poèmes, sont organisées dans tout le pays.
Une sirène retentit deux fois (le soir à 20h et le matin à11h) au cours de cette journée. Toute activité, y compris la circulation, cesse
 immédiatement. Les gens sortent de leur voiture, même au milieu des autoroutes, et observent une minute de silence. La première    hazikaron2b
 sirène marque le début de Yom Hazikaron, et la seconde annonce
la récitation publique des prières dans les cimetières militaires. Une cérémonie nationale a lieu au cimetière militaire du Mont Herzl,
 où beaucoup de dirigeants d'Israël et de soldats sont enterrés.

Malgré une forte composante laïque, Il y a une composante religieuse dans Yom Hazikaron. On lit un yizkor particulier,
 la prière "El Male Rahamim" ainsi que le Kadich.

Au coucher du soleil, Yom Hazikaron cède la place aux festivités de Yom Haatsmaout.

hazikaron3                                                                                                          Yom Haatsmaout, jour de l'indépendance (Hébreu: יום העצמאות‎ ).
 

 Ce jour est célébré chaque année le 5e jour du mois d’Iyar selon le calendrier hébraïque. Ce fut ce jour là le 14 mai 1948 qu’a été proclamée la création de l'Etat d'Israël et que la Déclaration d'Indépendance de l'Etat D'Israël de David Ben Gourion est entrée dans l'histoire.

 hazikaron4
 Israël n’avait pas été une nation indépendante depuis l’an 70, lorsque le deuxième Temple fut détruit par les Romains.
En Israël, des parades spectaculaires et des festivités ont lieu dans toutes les grandes villes. Cette fête a pris de plus en plus d’importance dans la Diaspora.
Par décret de la Knesset, si cette date tombe un vendredi ou un samedi, elle est avancée au jeudi qui précède pour éviter de désacraliser le shabbat. Si elle tombe un lundi, elle est retardée au mardi.
En rentrant à la maison, on allume des bougies (sans bénédiction) et on mange un repas de fête.
C'est une journée où les israéliens se réunissent beaucoup en famille ou entre amis, souvent autour d'un barbecue.

Chaque année Yom Haatsmaout est célébré dans la joie notamment par un office particulier, le soir et le matin ; celui-ci est désormais intégré dans de nombreuses éditions des livres de prières.