Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

CULTURE & PATRIMOINE - Culture & Histoire

LE MUSEE HERZL A JERUSALEM   

Le mont Herzl (en hébreu הר הרצל), également Har Hazikaron (הר הזכרון « mont de la Mémoire »), est une montagne qui abrite le cimetière national d'Israël. Il est situé à l'ouest de Jérusalem et porte le nom de Theodor Herzl, le fondateur du sionisme politique moderne.

C’est là que se trouve le nouveau musée Herzl.

herzl
Le Musée Herzl propose une rencontre audio-visuelle novatrice de 60 minutes avec le visionnaire de l'Etat juif.
 
Des écrans modernes nous présentent des images de la vie de Herzl, ainsi que des documents, des diplômes et photos originales.
Herzl est né à Budapest mais sa famille s’installa ensuite à Vienne. Docteur en droit, il devint journaliste et écrivit des pièces de théâtre.

Le musée est partagé en quatre espaces décrivant les changements qui ont eu lieu dans le parcours du visionnaire de l'Etat, de sa jeunesse européenne bourgeoise fidèle à la tradition austro-hongroise et à la culture viennoise du dix-neuvième siècle, à la période d'homme d'état sophistiqué, agissant, de manière dévouée, à la réalisation de la vision et à l'établissement d'un état juif indépendant sur la Terre d'Israël.

Premier espace – Le sionisme
Dans la première pièce, l'acteur est confronté à un incident antisémite dans un salon de café viennois du dix-neuvième siècle. Nous assisterons ensuite au procès de Dreyfus, à la dégradation de l'officier juif, à la cassure de son épée et à la foule qui scande "Mort aux Juifs!".
Ce procès a très fortement impressionné Herzl; nous essaierons de comprendre ses sentiments et sa sensation de responsabilité envers ses frères juifs, qui ont souffert d'horribles émeutes, d'affronts permanents et d'une frustration croissante. Ainsi, nous comprendrons les circonstances qui ont amené Herzl à écrire "L'Etat juif" et nous apprendrons quels sont les facteurs qui l'ont poussé à se démener au profit de son peuple et à agir pour l'établissement du Mouvement sioniste en aspirant garantir une solution stable à leur détresse et trouver une réponse au problème de l'antisémitisme.

Deuxième espace – La politique sioniste
La pièce est agencée comme la salle où se sont tenus les congrès sionistes à Bâle, dont le premier a eu lieu en 1897.
De plus, nous l'accompagnerons dans ses voyages en Terre d'Israël et en Europe, lors desquels il rencontra des personnalités du monde politique de l'époque, tels que l'Empereur d'Allemagne, le Sultan turc et l'anglais Lord Chamberlain.

Troisième espace – La pièce d'Herzl
Nous entrons maintenant dans la pièce où il rédigea "L'Etat juif". Il meurt à l'âge de 44 ans - et nous pouvons voir un film émouvant relatant le transfert de sa dépouille en Israël.

Quatrième espace – L'Etat d'Israël et Altneuland
"Si vous le voulez ce ne sera pas un rêve" a écrit Herzl en rêvant à un Etat juif indépendant, qui semblait alors être quelque chose de difficile, voire impossible à réaliser. Et l'acteur qui a joué le personnage de Herzl se tient face à un écran panoramique en contemplant les succès de l'Etat d'Israël d'une part et les graves problèmes auxquels est confronté l'Etat juif d'autre part.

 La tombe de Herzl se situe au sommet de la colline ; le mémorial Yad Vashem, le plus important du monde consacré à la Shoah, est situé à l'ouest du mont Herzl. Les morts de guerre israéliens y sont également enterrés. Le mont Herzl est le point le plus élevé de Jérusalem avec une altitude de 834 m1.

Ainsi, le mont Herzl symbolise la continuité, puisque s´y trouvent les principaux leaders ou héros du peuple juif d'après la Seconde Guerre mondiale : le tombeau de Théodore Herzl, le premier à avoir transformé le sionisme d'idée religieuse en mouvement politique, surplombe la colline.
  herzl2 La tombe de Herzl

À ses côtés, on peut notamment citer la présence de Vladimir Jabotinsky, le leader du sionisme révisionniste, et de plusieurs Premiers ministres et Président comme Levi Eshkol, Golda Meir, ou encore Yitzhak Rabin. Son tombeau, dans lequel il repose avec sa femme Leah, est surveillé en permanence par une caméra suite aux nombreuses tentatives de profanation dont il a fait l'objet.
Le mont Herzl compte aussi un mémorial dédié aux victimes de tous les attentats qui ont frappé Israël depuis sa création en 1948.

Le principal cimetière militaire israélien est à proximité de la colline.