Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

CULTURE & PATRIMOINE - Culture & Histoire

« DE CHAGALL A MALEVITCH. LA REVOLUTION DES AVANT-GARDES »

par Giberte Jacaret-Loge Moché Dayan


Chagall a Malevitch 1

Ils ont façonné une modernité sans précédent, se démarquant totalement de ce que l'on connaissait jusqu'alors : Altman, Baranov-Rossiné, Bourliouk, Chagall, Chevtchenko, Dymchits-Tolstaïa, Ender, Exter, Filonov, Gabo, Gavris, Gontcharova, Kandinsky, Klioune, Klucis, Koudriachov, Larionov, Lébédev, Lentoulov, Lissitzky, Machkov, Malevitch, Mansourov, Matiouchine, Médounetski, Mienkov, Morgounov, Oudaltsova, Pevsner, Popova, Pougny, Rodtchenko, Rozanova, Souïetine, Stenberg, Stépanova, Sterenberg, Strzeminski, Tatline, Tchachnik, Yakoulov...

Dans cette exposition, plus de 200 œuvres (peintures, dessins, documents) provenant de grands musées russes et européens, attestent de la puissance et de l'originalité des différents mouvements : néo-primitivisme, rayonnisme, cubo-futurisme, suprématisme, constructivisme, école de Matiouchine, école de Filonov...qui ont donné naissance aux avant-gardes russes, un langage révolutionnaire artistique propre à la Russie de 1905 à la fin des années 1920. Les chefs-d'œuvre réunis dans cette grande fresque historique témoignent de l'évolution radicale d'un pays en mutation, en quête d'une nouvelle identité. Les rêves et les utopies se côtoient pour forger un langage unique dans l'art du XXème siècle.Du 12 juillet au 6 septembre 2015, au GRIMALDI FORUM de MONACO).

MARC CHAGALL: INTRODUCTION AU THEATRE JUIF
Chagall a Malevitch 2
Après avoir été nommé à la direction de l'Ecole des Beaux-arts de sa ville natale, Vitebsk, en 1919, Chagall se heurte à la pensée radicale de Malevitch qu'il avait appelé à enseigner auprès de lui.

Il quitte l'école et s'installe à Moscou en 1921. A la demande d'Alexeï Granovsky, il réalise la décoration intérieure du Théâtre de chambre national juif nouvellement implanté à Moscou. La création de ce décor lui procure un bonheur intense. Cette commande, qui voit le jour en 1920, répond au vœu de son cœur car il s'est lié depuis plusieurs années au monde du théâtre qui le fascine. Il se sent proche des metteurs en scène, des comédiens, de cet univers ludique ouvert sur les autres dont il n'aura de cesse de traduire le langage de liberté qui lui rappelle le sien.

Chagall porte un intérêt sans fin à la musique, à la danse, à la littérature et au théâtre, qui trouvent ici naturellement leur place. Les différents panneaux monumentaux qu'il peint (entre autres L'introduction au Théâtre juif, La Musique, La Danse, Le Théâtre, La Littérature) constituent un véritable manifeste esthétique dans lequel Chagall donne sa vision panoramique du théâtre yiddish. Des nuances subtiles peuplent ces grandes œuvres aux détails cocasses et familiers que Chagall emprunte souvent au quotidien et à son imaginaire ; mais dans ce climat chaotique de la révolution, le peintre reste toujours fidèle à sa culture et donne à ses thèmes une lecture singulière et fascinante.