Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

ISRAEL - Rapports

Articles choisis par Gilberte Jacaret
Le Kenya, base avancée d'Israël contre al-Qaida

Le Figaro.fr/international/2013/09/23 Par Marc Henry

L'État hébreu et le Kenya ont noué une véritable alliance sur le front militaire et des renseignements.
«Dans la lutte contre le terrorisme, Israël1 et le Kenya2 agissent main dans la main» : ces mots de condoléances du président israélien, Shimon Pérès3, ne sont pas seulement des propos de circonstances. Malgré les milliers de kilomètres qui les séparent, les deux pays ont noué une véritable alliance sur le front militaire et des renseignements. Selon des médias, des «conseillers» israéliens, spécialisés dans la gestion des prises d'otages, auraient été dépêchés d'urgence à Nairobi4 pour aider les forces locales à neutraliser le commando islamiste qui a pris d'assaut le centre commercial Westgate de Nairobi. Ces informations n'ont pas été confirmées.
Une telle assistance n'aurait toutefois rien d'étonnant. Depuis des années, l'État hébreu utilise le Kenya comme base de surveillance des groupes islamistes de la mouvance d'al-Qaida qui prolifèrent en Afrique. Un «front» devenu de plus en plus «chaud», notamment depuis l'attaque suicide d'al-Qaida contre l'ambassade des États-Unis, qui avait fait plus de 200 morts en août 1998.
En 2002, al-Qaida a perpétré un attentat au Kenya contre un hôtel appartenant à un groupe israélien. Des kamikazes ont fait exploser un véhicule tout-terrain dans l'établissement à Monbasa tuant 13 personnes dont trois Israéliens et dix Kényans. Au même moment, une seconde catastrophe a été évitée de justesse lorsque les forces de sécurité kényanes ont trouvé deux lance-roquettes prêts à l'emploi qui devaient faire exploser au décollage un avion charter de la compagnie israélienne El Al transportant plus de 260 passagers.
Gardiens de la révolution
Plus récemment encore, en juin de l'an dernier, deux membres des gardiens de la révolution iranienne ont été arrêtés au Kenya en possession d'explosifs. Condamnés à perpétuité, ils planifiaient un attentat anti-israélien pour venger une série d'assassinats de savants atomistes iraniens que Téhéran a attribués au Mossad5. L'un des accusés a affirmé devant la cour avoir été interrogé en prison par des Israéliens. Cette «intimité» est telle que selon le quotidien Haaretz, des experts israéliens dans la lutte antiterroriste ont formé des centaines de militaires et de policiers kényans aussi bien dans leur pays que lors de stages intensifs en Israël... ...

PHOTO ART.KENYA
Golda Meir et Mc.zee Jomo Kenyatta lors de l'ouverture de l'ambassade israélienne à Naïrobi en 1963

Echanges de bons procédés entre Israël et le Kenya
JSS. News Publié le : 7 mars 2011

Ce matin, le vice-ministre des Affaires étrangères israélien Danny Ayalon a rencontré le Président du Parlement du Kenya, l'Honorable Kenneth Marende. L'invité était accompagné par le Président du comité de Défense et du Comité des relations étrangères kenyan, ainsi que par le président comité du Transport et des travaux publics du Parlement kenyan.....

PHOTO ART.KENYA 2 FR
Ayalon et Marende

Israël « continuera à aider les pays d'Afrique en partageant son savoir-faire technologique et en fournissant des outils pour le développement d'un État fort, prospère, et d'une société égalitaire » a ajouté le vice-ministre. Ayalon a mentionné que, récemment, il a « signé une déclaration d'intention avec le Ministre fédéral allemand de la Coopération Économique et du Développement, Dirk Niebel, pour aide à sauver les ressources du lac Victoria dont les poissons disparaissent un peu plus chaque jour ».

Par ailleurs, MASHAV, la branche israélienne de coopération internationale, est déjà impliquée en ce moment même dans de nombreuses activités pour résoudre les problèmes de sécheresse et de pénurie alimentaire au Kenya. Pour ce faire, l'État Juif vient d'offrir la construction de plusieurs fermes agricoles et piscicoles dans tout le Kenya. Mais Israël est aussi présent pour construire une salle d'urgence moderne dans un hôpital reculé du pays. En plus du don de matériel et de la construction de la salle, des experts israéliens sont actuellement en mission pour y former les médecins locaux à plus de précisions dans leurs diagnostiques.

« La contribution d'Israël au renforcement des fondements de la société au Kenya est la meilleure réponse aux tentatives dangereuses de l'Iran pour infiltrer le continent africain », a dit Ayalon. Le vice-ministre a par ailleurs demandé au Kenya d'accroître sa coopération avec Israël sur les votes et résolutions anti-Israël dans les instances internationales, afin de surmonter la majorité arabe automatique dans celles-ci.