Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

ISRAEL - Rapports

Il s'agit d'un extrait de l'article du Jewish News Online, du 27 novembre 2014.

ron prosor

Ron Prosor, l'un des diplomates les plus influents d'Israel, a prononcé un discours puissant et plein de justesse aux Nations-Unies, accusant les Etats de " délaisser toute morale ".
Il a accusé les Nations-Unies d'accord de la légitimité à ceux qui tentent de détruire les Israeliens, tout en mettant en lumière le brouillard qui semble empécher toute logique et morale dès qu'il s'agit de ce conflit.

Lien vers le discours en version française de Ron Prosor
Lien vers la vidéo du discours de Ron Prosor 

Voici un extrait du discours de Ron Prosor:

"M. le Président,

Personne ne veut la paix plus qu'Israël.
Personne n'a besoin d'expliquer l'importance de la paix à des parents qui ont envoyé leur enfant défendre notre patrie.
Personne, mieux que nous autres, Israéliens, ne connaît les enjeux du succès ou de l'échec.

Le peuple d'Israël a répandu trop de larmes et a enterré trop de fils et de filles.
Nous sommes prêts à la paix mais nous ne sommes pas naïfs. La sécurité d'Israël passe par-dessus tout.

Seul un Israël fort et en sécurité peut arriver à une paix totale.

Le mois dernier devrait montrer à tous qu'Israël a un besoin immédiat et pressant de sécurité.
Ces dernières semaines, des terroristes palestiniens ont tué avec des balles ou avec leur couteau nos citoyens et par deux fois ils sont entrés dans la foule des piétons avec leurs voitures.
Il y a à peine deux jours, des terroristes armés de haches et d'un fusil ont sauvagement attaqué des religieux juifs en train de faire leurs prières du matin.
Nous en sommes arrivés au point que des Israéliens ne peuvent même pas trouver un refuge loin du terrorisme dans le sanctuaire d'une synagogue.

Ces attaques ne sortent pas du vide.
Elles sont les résultats d'années d'endoctrinement et de provocation.
Un proverbe juif nous enseigne que : « la langue a le pouvoir d'amener la mort et la vie »

En tant que Juif et Israélien, je sais pertinemment que lorsque nos ennemis disent qu'ils veulent nous attaquer, ils le pensent vraiment.
La charte génocide du Hamas appelle à la destruction d'Israël et au meurtre des Juifs dans le monde entier.

Pendant des années, le Hamas et d'autres groupes terroristes ont envoyé des terroristes avec des bombes dans nos villes, ils ont lancé des bombes sur nos villes et ils ont envoyé des terroristes pour kidnapper et assassiner nos citoyens.

Et qu'en est-il de l'Autorité Palestinienne ?
Elle mène une systématique politique d'incitation.

Dans les écoles, on enseigne que la Palestine s'étendra du Jourdain à la Méditerranée.
Dans les mosquées, des leaders religieux répandent des documents malveillants accusant les Juifs de détruire des lieux saints musulmans.
Dans les stades sportifs, les équipes portent les noms de terroristes.
Et dans les journaux, des caricatures poussent les Palestiniens à commettre des actes de terreur contre des Israéliens.

Dans la plupart des pays du monde, les enfants grandissent en regardant des dessins de Mickey Mouse, en chantant et en dansant.
Les enfants palestiniens aussi, mais sur la télévision nationale palestinienne, c'est un personnage déformé, habillé comme Mickey qui danse avec une ceinture pleine d'explosifs et chante : « Mort à l'Amérique et mort aux Juifs ! »

Je vous somme aujourd'hui de réagir et de faire quelque chose de constructif pour changer.
Dénoncez publiquement la violence et l'incitation à la culture de la haine.

La plupart des gens croient qu'au fond, le conflit est une bataille entre Juifs et Arabes ou entre Israéliens et Palestiniens.
C'est faux
La bataille à laquelle nous assistons est une bataille entre ceux qui sanctifient la vie et ceux qui célèbrent la mort.

A la suite de la sauvage attaque dans une synagogue de Jérusalem, on a célébré l'événement dans des villes et des villages palestiniens.
Les gens dansaient dans les rues et distribuaient des sucreries.
De jeunes hommes se faisaient photographier avec des haches, des haut-parleurs dans les mosquées lançaient des compliments et les terroristes étaient appelés « martyrs » et « héros ».

Ce n'est pas la première fois que nous avons vu les Palestiniens célébrer le meurtre d'innocents citoyens.
Nous les avons vus se réjouir après chaque attaque terroriste sur des civils israéliens et ils ont même défilé dans les rues pour célébrer l'attaque du 11 septembre sur le World Trade Center ici même, à New York.

Imaginez un peu le type d'Etat que cette société produirait. Est-ce que le Moyen-Orient a vraiment besoin d'une autre terreur-cratie ? Quelques membres de la communauté internationale contribuent à cette création".