English versionFrench version

NEWS of B'nai B'rith

image007

B'nai B'rith Europe co-organised a conference in the European Parliament for the International Women's Day.

B’nai B’rith Europe co-organised with the European Jewish Community Center a conference entitled "Double-glass ceiling ? Experiences of Christian, Jewish, Muslim & Buddhist Women. Challenges facing women in patriarchal and secular societies" at the European Parliament in honor of the International Women’s Day, on the 8th of March 2018.

After the introduction of the theme by Members of the European Parliament Wajid Khan (S&D) and Roberta Metsola (EPP), Director of B’nai B’rith Europe emphasized the importance of equity in the workplace, which puts in place optimal conditions for workers to fully contribute to the success of the company they work for and establishes bridges between communities (speech attached).

The dialogue between the different speakers was moderated by Alfiaz Vaiya, European Parliament’s coordinator for the anti-racism and diversity intergroup (ARDI), who successively gave the floor to Yael Leibovitz, secular Israeli, Chain Zisman, Israeli Jewish observant, Manel Mselmi, reporter for the blog Ecofeminism and Ines Wouters, co-founder of Bodhicharya and specialised lawyer in religious discriminations. The speakers expressed their perspectives as woman of different faiths.

The conference allowed to illustrate the opportunity gaps between secular and religious women with concrete examples, underlined the communication challenge between people from different cultural backgrounds and highlighted what needs to be done to end discriminations in the workplace. Member of the European Parliament Wajid Khan reminded that women’s rights must be protected, "not only today, but also every single day of the year".



Le B’nai B’rith Europe a co-organisé une conférence au Parlement Européen en l’honneur de la journée Internationale de la femme.

Le B’nai B’rith Europe a co-organisé avec European Jewish Community Center une conférence intitulée "Double plafond de verre, les défis auxquels les femmes juives, chrétiennes, musulmanes et bouddhistes font face dans une société patriarcale et laïque" au Parlement Européen à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme le 8 mars 2018.

Après l’introduction du thème de la conférence par les membres du Parlement Européen Wajid Khan (S&D) et Roberta Metsola (PPE), la directrice du B’nai B’rith Europe a insisté sur l’importance de l’équité dans le monde du travail qui permet à une personne de contribuer entièrement à la société dans laquelle elle travaille et de créer des ponts entre les communautés (discours en pièce jointe en anglais).

Le dialogue entre les différentes intervenantes a été animé par le coordinateur de l’intergroupe anti-racisme et diversité du Parlement Européen (ARDI), Alfiaz Vaiya qui a successivement donné la parole à Yael Leibovitz, israélienne laïque, Chani Zisman, juive israélienne pratiquante, Manel Mselmi, reportrice pour le blog Ecofeminism et Inès Wouters, co-fondatrice de Bodhicharya et avocate spécialisée dans les discriminations religieuses. Les intervenantes ont pu exprimer leurs points de vue en tant que femmes appartenant à des confessions différentes.

La conférence a permis de démontrer avec des cas concrets les écarts d’opportunités entre les femmes laïques et religieuses, a souligné les challenges de communication entre les personnes issues de milieux culturels différents et a souligné le chemin qui reste à parcourir pour réduire à néant les discriminations dans le monde du travail. Wajid Khan, membre du parlement européen a ainsi pu rappeler que les droits des femmes doivent être protégés "non seulement en ce jour, mais aussi chaque jour de l’année".

image003 3
President of B'nai B'rith Europe Serge Dahan, Permanent Representative of B'nai B'rith International to UNESCO Stephane Teicher, Director of the International Affairs Office of B'nai B'rith International in Paris Jacques Jacubert, met with His Excellency Sir SHELUKINDO, Ambassador of the United Republic of Tanzania in France.


Tuesday, 6th of March at 11 a.m. President of B'nai B'rith Europe Serge Dahan, Permanent representative of B'nai B'rith International to UNESCO Stephane Teicher and Director of the International Affairs Office of B'nai B'rith International in Paris Jacques Jacubert, were invited by His Excellency Sir SHELUKINDO, Ambassador of the United Republic of Tanzania in France and Permanent Delegate for Tanzania to UNESCO.

This event, organised by B'nai B'rith Office in New York, took place within the framework of meetings and dialogues between the delegation of B'nai B'rith International and diplomats, leaders of UNESCO in Paris, members of the United Nations Human Rights Council and ambassadors, who will be present during the 37th session of the Human Rights Council in Geneva.

H.E. Sir SHELUKINDO received Serge Dahan, Stephane Teicher and Jacques Jacubert to discuss in an open-minded and in a constructive way the decisions of the Executive Council of UNESCO regarding Jerusalem, the necessary actions related to the Holocaust Remembrance duty, and the fight against anti-semitism and racism.

H.E. Sir SHELUKINDO and B'nai B'rith delegation decided to futher continue these encounters.


Le Président du B'nai B'rith Europe Serge Dahan, Stéphane Teicher Représentant Permanent du B'nai B'rith International auprès de l'UNESCO et Jacques Jacubert, Directeur du Bureau des Affaires Internationales du BBI à Paris ont été reçus par S.E Monsieur SHELUKINDO, Ambassadeur de la République Unie de Tanzanie en France

Le mardi 6 mars à11h, Serge Dahan, Président du B'nai B'rith Europe, Stéphane Teicher Représentant Permanent du B'nai B'rith International auprès de l'UNESCO et Jacques Jacubert, Directeur du Bureau des Affaires Internationales du BBI à Paris ont été reçus par S.E Monsieur SHELUKINDO, Ambassadeur de la République Unie de Tanzanie en France et Délégué Permanent de Tanzanie auprès de l'Unesco

Cette réunion organisée par le Bureau du B'nai B'rith à New York s'est inscrite dans le cadre de la mission de rencontres et dialogues de la délégation du B'nai B'rith International avec des Diplomates et des Dirigeants de l'UNESCO à Paris avec de hauts responsables du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU et des Ambassadeurs qui seront présents lors de la 37ième session du Conseil des Droits de l'Homme à Genève

S.E Monsieur SHELUKINDO a reçu Serge Dahan, Stéphane Teicher et Jacques Jacubert dans un dialogue ouvert et constructif portant notamment sur les décisions du Conseil Exécutif de l'Unesco concernant Jérusalem, les actions nécessaires concernant l'éducation de la Shoah, la lutte contre l'antisémitisme et le racisme,
En conclusion S.E Monsieur SHELUKINDO et la délégation du B'nai B'rith ont proposé de poursuivre ces rencontres.
alt
President of B'nai B'rith Europe visit in Auschwitz


Serge Dahan, President of B'nai B'rith Europe and Member of the Executive Committee of CRIF (Representative Council of Jewish institutions of France) took part Sunday 4th of February in a remembrance trip organized by the CRIF.

Auschwitz-Birkenau was the largest concentration and extermination camp of Europe.

Serge Dahan was present together with Francis Kalifat, President of CRIF, to accompany many leading figures and French elected officials who took part with emotion to this trip to transmit this memory of the genocide and to become the witnesses of the witnesses and never forget.

"We all came back deeply moved; to go on the place makes it possible to realize and to become aware of our duty of transmission and education. We must never again let pass acts or anti-Semites words" declared Serge Dahan.


Visite du Président du B'nai B'rith Europe à Auschwitz

Serge Dahan, Président du B'nai B'rith Europe et membre du Comité Exécutif du CRIF a participé dimanche 4 février au voyage de mémoire à Auschwitz-Birkenau organisé par le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France.

Auschwitz-Birkenau a été le plus grand camp de concentration et d'extermination d'Europe.

Serge Dahan était présent aux côtés de Francis Kalifat, Président du CRIF, pour accompagner de nombreuses personnalités et élus français qui ont participé avec émotion à ce voyage pour transmettre cette mémoire du génocide et devenir les témoins des témoins pour ne jamais oublier.

" Nous sommes tous rentrés bouleversés, se rendre sur les lieux permet de se rendre compte et de prendre conscience de notre devoir de transmission et d'éducation. Nous ne devons plus jamais laisser passer des actes ou des paroles antisémites " a déclaré Serge Dahan.
alt
B'nai B'rith Europe is outraged by the profanation of the monument in memory of the Jews of Thessaloniki victims of the Holocaust and condemns this wretched act


A few days before the ceremonies of the International Day of the Holocaust a monument set up in memory of the Jews of Thessaloniki who were deported and exterminated in Nazi camps was profaned by activists of the neo-Nazi party Golden Dawn, Greek ultranationalist of far right political party.

This loose anti-Semitic act occurred at the time of a demonstration of the Golden Dawn far right party in which tens of thousands of racist and xenophobe activists took part.

Demonstrators profaned the memorial with graffiti where one can read the name of the Golden Dawn organization and the nationalist symbols from ancient Greece.
The same neo-Nazis activists distributed two days later anti-Semitic tracts close to the White Tower, one of the symbols of Thessaloniki located on the sea front.

The Greek city of Thessaloniki sheltered an important Jewish community until physical elimination by the Nazis of the vast majority of the members of this community.
54 000 Jews of Salonika were off-set in the death camps Nazis, nearly 98 % of the total Jewish population of Thessaloniki died during the Second World War.

The Greek Minister Evangelos Venizelos declared "It is an abhorrent act that is a brutal insult to the memory not only of the Jewish Community, but of the Greek people as a whole".

Greece is soiled by these profanations; the European Jewish community is wounded. More than ever, the mobilization and vigilance must be levelled to fight these demonstrations of anti-Semite hate and this will of memory destruction.
B'nai B'rith Europe demands from the Greek government that everything should be done as soon as possible in order to arrest and judge the authors of this odious act according to the horror of their action.

Serge Dahan, President of B'nai B'rith Europe, is outraged and condemns with anger and emotion this wretched act.




Le B'nai B'rith Europe indigné par la profanation du monument en mémoire des juifs de Thessalonique victimes de l'Holocauste condamne cet acte ignoble


Quelques jours avant les cérémonies de la Journée Internationale de l'Holocauste un monument érigé en souvenir des Juifs de Thessalonique déportés et exterminés dans des camps nazis a été profané par des activistes du parti néo-nazi Golden Dawn, parti politique ultranationaliste d'extrême droite grec.

Cet acte antisémite lâche et odieux qui heurte la mémoire des 6 millions de victimes juives de l'Holocauste s'est produit lors d'une manifestation du parti d'extrême droite Golden Dawn à laquelle des dizaines de milliers d'activistes racistes et xénophobes ont participé.

Des manifestants ont profané le mémorial par des graffitis sur lesquels on peut lire le nom de l'organisation Golden Dawn et des symboles nationalistes issus de la Grèce antique

Ces mêmes activistes néo-nazis ont distribué 2 jours plus tard des tracts antisémites près de la Tour Blanche, un des symboles de Thessalonique situé sur le front de mer

La ville grecque de Thessalonique a abrité une importante communauté Juive jusqu'à l'élimination physique par les nazis de l'immense majorité des membres de cette communauté.

54 000 juifs de Salonique furent déportés dans les camps d'extermination nazis, près de 98 % de la population juive totale de Thessalonique connut la mort durant la seconde guerre mondiale.

Le Ministre grec Evangelos Venizelos a déclaré « Ceci est un acte barbare qui touche l'histoire, non seulement de la communauté juive, mais de toute la nation grecque qui respecte et honore la mémoire des dizaines de milliers de Juifs grecs tragiquement tués dans les camps de concentration ».

La Grèce est souillée par ces profanations, la communauté juive Européenne est blessée. Plus que jamais, la mobilisation et la vigilance doivent être à la hauteur pour combattre ces manifestations de haine antisémite et cette volonté de destruction de la mémoire

Le B'nai B'rith Europe demande au gouvernement Grec que tout soit fait pour que les auteurs soient appréhendés au plus vite et jugés à la mesure de leur acte odieux

Serge Dahan, Président du B'nai Brith Europe, indigné condamne avec colère et émotion cet acte ignoble.

alt

INFORMATION

Gathering in front of the Court of Appeal of Metz

18th January 2018
The Lodges of the East region of B'nai B'rith France organized a gathering in front the Court of Appeal of Metz on Thursday, January 18, 2018 on the occasion of the appeal trial against the incitement to boycott of the president of BDS 57.

BDS 57 movement had called for the Boycott of the products of the Israeli pharmaceutical firm TEVA.
They were present in front of the Court of Appeal to spread misleading slogans, which are factors of hatred, support anti-Semitism and rejection of the other.

The Lodges of the French East area took once again the initiative of a mobilization to denounce the BDS movement and the calls to boycott that were already condemned in France.

"In spite of an abominable weather, rain and cold gusts wind, members of B'nai B'rith and the community militated bravely and with courage against BDS. They remained in front of the BDS activists during more than one hour.

An important police force was in place and some members of B'nai B'rith of Metz could attend the audience" wrote Michel Gerstenhaber.

Serge Dahan, President of B'nai B'rith Europe wish to thank our brother Jacques Sicherman, Vice-president of the Elie Bloch Lodge of Metz, our brother Michel Gerstenhaber and all the sisters and brothers of B'nai B'rith of the East region who mobilized themselves to denounce, track and fight against this denigration campaign, which is untrue and discriminatory, and to fight against the BDS Movement "Boycott, Investment withdrawal, Sanctions".

Ladies and Gentlemen of BDS, "Bleat, stamp, grind teeth; your lies will certainly affect duplicity and sometimes ingenuous naivety but to in no case reality and truth." Flaubert.



INFORMATION

Rassemblement devant la Cour d'Appel de Metz

Le 18 janvier 2018


Les Loges de la région Est du B'nai B'rith France ont organisé un rassemblement devant la Cour d'Appel de Metz le Jeudi 18 janvier 2018 à l'occasion du procès en appel contre l'incitation au boycott du président de BDS 57.

BDS 57 avait appelé au Boycott des produits de la firme pharmaceutique israélienne TEVA.

Le mouvement était présent devant la Cour d'Appel pour propager des slogans mensongers, facteurs de haine, qui favorisent antisémitisme et rejet de l'autre

Les Loges de la région Est ont une nouvelle fois pris l'initiative d'une mobilisation pour dénoncer le mouvement BDS et les appels au boycott déjà condamnés en France.

« Malgré un temps abominable, pluie, vent froid, bourrasques, les membres du B'nai B'rith et de la communauté, courageuses et courageux militants pour la lutte contre le BDS, sont restés pendant plus d'une heure debout face aux activistes de BDS. Un important dispositif policier était en place et quelques membres du B'nai B'rith de Metz ont pu assister à l'audience » écrit Michel Gerstenhaber.

Serge Dahan, Président du B'nai B'rith Europe tient à remercier notre frère Vice-Président de la Loge Elie Bloch de Metz Jacques Sicherman, notre frère Michel Gerstenhaber et toutes les sœurs et tous les frères du B'nai B'rith de la région Est qui se sont mobilisés pour dénoncer, traquer et combattre cette campagne de dénigrement, mensongère et discriminatoire, le mouvement BDS « Boycott, Désinvestissement, Sanctions ».

Mesdames et Messieurs du BDS « Bêlez, trépignez, grincez des dents; vos mensonges entameront certainement la duplicité et la naïveté parfois ingénue mais en aucun cas la réalité et la vérité. » Flaubert.

The Profanation of the Jewish cemetery of Pančevo in Serbia is an insult to memory

B'nai B'rith Europe is horrified by this vile and anti-Semite act


alt
The Jewish cemetery of Pancevo, located in the street Josif Marinković, a small town beside Belgrade, was vandalized in the night of Friday December 8th.

47 Jewish tombs were profaned some of which date back to the 18th century,

Representatives of Jewish community informed the directors of the regional police force of Pancevo about this odious and barbarian act.

The first tracks of Jewish presence in Pancevo go back to the years 1730. In 1729, the provincial administration gave to David Löwy and his family, the permission to settle in Pančevo. In 1730, Jacob Solomon, a Jewish cereal merchant of Pančevo, arrived by boat at Sremska Mitrovica where he was registered by the customs officers.

The graves vary in architectural style, according to the moment when they were set up. Some graves are without ornamental elements while others are more elaborate using Jewish symbols. Inscriptions are in Hebrew, German and Serbian.

B'nai B'rith Europe demands from the Serbian government that everything should be done as soon as possible in order to arrest and judge the authors of this odious act according to the horror of their action. It is as well appropriate that all measures should be taken to protect the Jewish community. If it was, so far, necessary to protect the lives from the Jews of Europe, should we start to consider that is now necessary to protect our deaths?

More than ever, mobilization and vigilance must be equal to the scale of this war declared almost everywhere in Europe against the Jews and the values of the democracy.

President of B'nai B'rith Europe, Serge Dahan, is outraged and condemns with anger and emotion this vile act and this insult to memory. He addresses a fraternal thought and his support to the families who gather themselves on the graves of their parents and to the friends of the Jewish cemetery of Pancevo.

_______________________

B'nai B'rith is an international NGO, accredited to the UN, represented at UNESCO and at the Council of Europe in Strasbourg, bringing together Jews of any origin to serve the communities in which they live, in accordance to the values of B'nai B'rith: Charity, Brotherly love, Harmony.

With its international headquarters in Washington, its European office in Brussels, several tens of thousands of members in more than fifty countries, B'nai B'rith is the largest Jewish organisation in the world. It is also one of oldest, since its creation in 1843. The mission of B'nai B'rith is to bring the Jews to work together and improve the harmony between the communities, to reinforce the Jewish community, to fight racial and religious intolerance, to promote the Jewish culture and history and to carry out solidarity actions.

Our objectives are to encourage friendship and inter-communal dialogue through leisure, social and cultural programs, to support the State of Israel and the Jewish people in the world, to work for charities and to help all the victims of natural disasters wherever they have place, to initiate and develop community projects, to strengthen the links of B'nai B'rith all over Europe.

Serge Dahan is the current president of B'nai B'rith Europe; he is assisted by an Executive Committee which represents B'nai B'rith all over Europe. To reach B'nai B'rith objectives, they are in a daily contact with political leaders at the highest level, representatives of other NGO's, opinion leaders and diplomatic representatives.
_______________________

La profanation du cimetière juif de Pancevo en Serbie est une insulte à la mémoire


Le B'nai B'rith Europe est horrifié par cet acte ignoble et antisémite

Le cimetière juif de Pancevo situé dans la rue Josif Marinković, une petite ville à côté de Belgrade, a été vandalisé dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 décembre.

47 tombes juives ont été profanées dont certaines datent du XVIIIe siècle,

Des représentants de la communauté juive ont informé de cet acte odieux et barbare la direction de la police régionale de Pancevo.

Les premières traces la présence juive à Pancevo remontent aux années 1730. En 1729, l'administration provinciale a donné à David Löwy et à sa famille, la permission de s'installer à Pančevo. En 1730, Jacob Solomon, un juif et marchand de céréales de Pančevo, arriva par bateau à Sremska Mitrovica où il fut immatriculé par les douaniers.

Les tombes du cimetière varient en style architectural, selon le moment où elles ont été érigées. Certaines tombes sont sans éléments décoratifs d'autres plus élaborées, utilisent des symboles juifs. Les inscriptions sont en hébreu, allemand et serbe.

Le B'nai B'rith Europe demande au gouvernement Serbe que tout soit fait pour que les auteurs de cet acte odieux soient appréhendés au plus vite et jugés à la mesure de l'horreur de leur acte. Il convient également que toutes les mesures soient prises pour protéger la communauté juive. Mais s'il fallait jusque là protéger les vies des juifs d'Europe, faut-il désormais envisager de devoir protéger nos morts ?

Plus que jamais, la mobilisation et la vigilance doivent être à la hauteur de cette guerre déclarée un peu partout en Europe contre les juifs et contre les valeurs de la démocratie.

Le Président du B'nai B'rith Europe, Serge Dahan, indigné condamne avec colère et émotion cet acte ignoble et cette insulte à la mémoire et, adresse aux familles, qui viennent se recueillir sur les tombes de leurs parents et amis du cimetière juif de Pancevo, une pensée fraternelle et son soutien


_______________________

Le B'nai B'rith est une organisation internationale, accréditée comme ONG à l'ONU et présente à l'Union Européenne à l'Unesco et au Conseil de l'Europe à Strasbourg, réunissant des Juifs de toutes origines pour servir les communautés dans lesquelles ils vivent, en se conformant à la devise du B'nai B'rith: Bienfaisance, Amour Fraternel, Harmonie

Avec son siège international à Washington, des Bureaux Administratifs Européens à Bruxelles, plusieurs dizaines de milliers de membres dans plus de cinquante pays, le B'nai B'rith est la plus grande organisation juive dans le monde. Il est aussi l'une des plus anciennes, depuis sa création en 1843. La mission du B'nai B'rith est également de réunir les Juifs pour travailler ensemble à améliorer l'harmonie des communautés, renforcer la communauté juive, combattre l'intolérance raciale et religieuse, assurer la promotion de la culture et de l'histoire juive, et mener des actions de solidarité.

Nos Objectifs sont d'Encourager les amitiés et le dialogue intercommunautaire au travers de programmes de loisirs, sociaux et culturels, de Soutenir l'Etat d'Israël et le peuple Juif dans le monde, de Travailler pour des œuvres de charité et d'aider toutes les victimes de catastrophes naturelles où qu'elles aient lieu, d'Initier et développer des projets communautaires, de Renforcer les liens du B'nai B'rith dans toute l'Europe.

Le Président actuel du B'nai B'rith Europe est Serge Dahan assisté par un Comité Exécutif représentant le B'nai B'rith dans toute l'Europe. Afin d'atteindre les objectifs du B'nai B'rith dans ces institutions, des contacts au plus haut niveau avec les dirigeants politiques, des représentants d'autres ONG, des leaders d'opinions et des représentants diplomatiques sont des activités journalières.

============================================


More Articles...

Page 4 of 30

4