Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

NEWS - Actualités des Loges

Bratislava,Slovakie, le 2 décembre 2013

Par Eva Salnerova, Présidente B'nai B'rith Tolerancia,Bratislava
Le 2 décembre 2013, la Loge Tolerancia du B'nai B'rith à Bratislava a accueilli le projet « Les Ponts de la Tolérance » (MOSTY TOLERANCIE). L'événement a eu lieu dans le bâtiment historique du Palais Pisztory qui, dans le passé, avait été confisqué par le gouvernement communiste pour y établir le Musée Lénine. Parmi les invités se trouvait la Première Vice-Présidente du B'nai B'rith Europe, Erika van Gelder. La première rencontre était une discussion intitulée « Les Ponts de la Tolérance contre l'Antisémitisme ». Les invités étaient des personnalités éminentes des milieux politiques et culturels slovaques : Frantisek Sebej, membre du Parlement et dirigeant du Comité des Affaires Etrangères, Slovak State, historien spécialisé dans la période de guerre de l'Etat Slovaque, Ivan Kamenec, analyste politique et Directeur de l'Institut des Affaires Publiques, et Grigorij Meseznikov. Le débat a été modéré par Luba Lesna, écrivaine et journaliste, membre de la Loge Tolerancia du B'nai B'rith.

                  SEBEJ             KAMENEC     
                                Frantisek Sebej                                       Ivan Kamenec

La discussion s'est orientée sur le nombre croissant d'incidents antisémitiques en Europe, ses manifestations, ses causes et conséquences. Ivan Kamenec a cité des parties de la législation et des citations pendant la Shoah en Slovaquie et dressa les parallèles avec la situation dans le pays aujourd'hui. Grigorij Meseznikov a présenté les résultats d'un sondage traitant des attitudes envers les juifs, appuyant sur le fait que la haine et l'intolérance envers le peuple juif a une tendance à croître dans tous les pays de l'Union Européenne. Frantisek Sebej a mis en évidence le fait que l'intolérance envers les juifs est souvent caché derrière des sentiments anti-israéliens.

Au cours de la soirée, un pièce a été présentée, écrite par Luba Lesna, membre du B'nai B'rith, basée sur l'histoire de la nièce de Mahler, Alma Rose qui avait été prisonnière au camp de concentration d'Auschwitz . La représentation a été suivie par des exposés de deux experts de haut niveau, Jan Vyhnanek et Adrian Rajter. Jan Vyhnanek a présenté des photos et des histoires sur la vie musicale juive à Bratislava et Adrian Rajter, musicien et fils d'un musicien slovaque célèbre a évoqué les travaux et la vie de son père et de ses contemporains juifs.

Le publique comptait de nombreuses personnalités de la vie sociale et culturelle de Bratislava. Tous ont montré un grand intérêt et ont pris une part active dans l'événement.

Nous voudrions remercier le B'nai B'rith Europe, et spécialement Erika van Gelder, pour avoir initié ce projet. Nous voudrions également exprimer nos remerciements à nos sponsors, la Loge Hilleel d'Amsterdam et la Loge de Copenhague.