Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

NEWS - Actualités des Loges

La Frankfurt Schönstädt Loge Fête ses 125 ans

Au cours du Dîner de Gala qui a eu lieu à Frankfort le dimanche 1er décembre 2013, les membres de la Loge Frankfurt Schönstädt et les nombreuses personnalités invitées, se sont penchés sur l'histoire illustre du B'nai B'rith à tant à Frankfort qu'en Allemagne.

Le B'nai B'rith a été fondé à New York en 1843 par des immigrants allemands, mais c'est seulement en 1882 que la première Loge a été créée à Berlin en Allemagne. Six ans plus tard, en 1888, une Loge B'nai B'rith a été ouverte à Frankfort, la 20e Loge à ouvrir en Allemagne, et dont le Président était Charles Hallgarten. Les fondateurs avaient pour objectif que la Loge soit un centre de vie spirituelle pour ses membres, qu'elle s'occupe de leur bienêtre et qu'elle s'attelle à renforcer la communauté juive. Aujourd'hui, ces objectifs sont toujours en vigueur dans la Loge de Frankfort.

FRANKFURT LODGE


La Loge est devenue de plus en plus importante et de nombreuses personnalités de haut niveau ont été initiées. Une commission pour la lutte contre l'antisémitisme (déjà un problème croissant en 1890) a été créée pour défendre les intérêts de juifs persécutés en Russie et en Roumanie, et est devenu la base de la Centrale d'œuvres de Charité en Allemagne d'aujourd'hui.


En 1901 la Loge fit l'acquisition d'un terrain à la Eschersheimer Landstrasse où les travaux ont commencé quelques mois plus tard pour construire la maison de la Loge qui subsista jusqu'à la période Nazi. Ce projet avait été entièrement financé par les membres de la Loge. En 1914, la Loge de Frankfort était devenue la plus importante d'Allemagne avec 484 membres et un capital financier de 174.000 Marks.

Pendant la Première Guerre Mondiale, nombreux ont été les membres de la Loge à rejoindre les troupes allemandes pour se battre pour leur pays. Beaucoup y ont laissé leur vie, d'autres ont été décorés pour leur bravoure. Les membres de la Loge n'ont pas ménagé leurs efforts pour apporter de l'aide aux nécessiteux dans leur ville, et ont consacré beaucoup de temps pour aider à reconstruire les vies après la guerre.

Cependant, l'antisémitisme a à nouveau montré son terrible visage, suite à quoi la Loge a créé un groupe de discussion dans lequel les sujets politiques étaient débattus. A cette époque, peu après la fin de la guerre, la Loge a joué un rôle clé dans la création d'une seconde Loge à Frankfort, la Loge Hermann Cohen. En 1920 la Loge a acheté un terrain voisin de celui de la Eschersheimer Landstrasse, au n° 25 (ils étaient déjà propriétaires des nos. 27 et 29). En dépit d'une période économique difficile en Allemagne, les membres de la Loge ont marqué leur accord pour l'augmentation de leurs cotisations et ont soutenu la formation d'une troisième Loge à Frankfort, la Loge Marcus Horowitz. Arrivé en 1928 il y avait une centaine de Loges B'nai B'rith en Allemagne avec environs 15.000 membres.

Responsabilités Sociales
Dès le début, la Loge de Frankfort a pris ses responsabilités sociales très au sérieux par rapport aux membres de la communauté qui se trouvaient en difficulté.
• En 1918, après la guerre, ils ont créé un registre de postes disponibles, apportant ainsi une grande aide aux nombreuses personnes sans travail
• La Loge a financé la formation d'infirmières
• Ils ont financé et mis sur pied une maison pour les pauvres à Bad Soden
• Les membres de la Loge ont acheté et dirigé une maison à Bad Nauheim pour les enfants juifs pauvres et malades
• Une maison de vacances pour les enfants juifs a été établie à Hofheim
• Un jardin d'enfants a été établi à Frankfort
• Une maison pour enfants a été établie à Diez
• Les épouses des membres de la Loge ont réalisé avec succès une soupe populaire pour les pauvres
• En 1928 les membres de la Loge ont créé la Société Montefiore dont l'objectif était le développement des jeunes dans le plus grand sens du terme. Il y avait une librairie, une salle à manger, une salle de lecture et des réunions sociales régulières les vendredi soirs.

Ceci n'était que certains moyens utilisés par les membres de la Loge de Frankfort pour prendre leurs responsabilités envers les membres les moins nantis de la société. Cependant en 1938, alors que les jours les plus noirs de l'histoire de l'Allemagne ont commencé, toutes les Loges du B'nai B'rith dans le pays ont été obligées de fermer, et ont perdu tous leurs moyens financiers.

Ce n'est qu'en 1961 que la Loge de Frankfort a pu à nouveau voir le jour. Au début, ils n'avaient pas de local, mais après quelques années, la Loge a reçu un legs qui leur a permis d'acheter leur nouvelle et très belle maison à la Liebigstrasse, 24. Bien entendu, la Loge d'aujourd'hui n'est pas la même que lors de sa création. Bien des choses ont changé, entre autres par le fait que la Loge actuelle est une Loge unifiée avec des femmes parmi les membres. En fait, la première Vice-Présidente féminine était Ruth Hofmann, mère du Président actuel, Ralph Hofmann.

Les valeurs de base du B'nai B'rith n'ont pas changé – Amour Fraternel, Bienfaisance et Harmonie restent les piliers de notre organisation.

Nous souhaitons beaucoup de succès aux membres de la Loge Frankfurt Schöndstädt pendant les prochaines 125 années.