Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

NEWS - Actualités des Loges

photo budapest
Le 9 fevrier 2014, l'assemblée générale de la fédération des communautés hongroises (MAZSIHISZ) a passé une résolution importante.

En effet, du fait d'un revisionnisme continuel de la part du gouvernement actuel, la fédération a décidé de boycotter la commemoration officielle de la journée de la mémoire de la Shoah.

L'une des raisons données fut la mise en place d'un monument commémorant "l'occupation allemande en Hongrie" qui symbolise l'exonération de la population hongroise de sa responsabilité dans le génocide.
Cette décision fut aussi prise en raison de la commémoration des enfants victimes de l'Holocauste dans l'une des plus vieilles gares de Budapest, durant l'ouverture d'un musée appelé "la maison de la destinée" (traduction officielle du musée), musée dirigé par l'une des historiennes revisionniste les plus connues du pays, Maria Schmidt.
Enfin, ce même gouvernement a nommé à la tête du nouvel institut d'histoire national, appelé "Veritas", Sandor Szakaly, qui considera la déportation de 17 000 juifs hongrois et étrangers en 1941 comme "une procédure administrative pour des ressortissants etrangers"
La loge du B'nai B'rith de Budapest s'est joint à ce boycott.