Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

NEWS - Actualités du B'nai B'rith

Le Sécrétaire Général du BBE présente largement les activités européennes

(Article écrit par Wally Sacks - traduit par Aline Brandon)

Que se passe-t-il en Europe ? Au  B’nai B’rith Europe, bien sûr. Il n’y a qu’approximativement 34km d’eau qui nous séparent du « continent » mais cela peut sembler être un océan quand il s’agit de connaître les activités du BBE. Ceci  a donc fait de ce mercredi 31 octobre une soirée spéciale pour le BBUK. C’est au cours de cette soirée que la Loge Léo Baeck a eu le plaisir d’accueillir le Secrétaire Général du BBE, Yves-Victor Kamami, qui, lors d’une excellente présentation Power Point, est parvenu à faire un tour détaillé et impressionnant des activités du BBE.

Channel

De gauche à droite: Alex Faiman, President Leo Baeck Lodge, Yves-Victor Kamami, Jean Etherton, Tony Etherton BBUK National Treasurer


Mis à part les activités courantes des Loges, le BBE soutient  cinq programmes continus en Europe.

Le BBE joue un rôle clé dans la mise en place, l’initiation et le développement de la Journée de la Culture Juive qui a lieu tous les premiers dimanches de septembre, montrant ainsi le riche héritage de la culture juive en Europe. Depuis 2004, La Route Européenne du Patrimoine Juif est soutenue par l’Institut Européen des Routes Culturelles en Europe. Cette initiative du BBE est également reproduite au Royaume Uni  avec nos propres Journées du Patrimoine Juif qui s’étendent sur une quinzaine de jours d’activités variées qui attirent un publique de plus en plus nombreux. Cependant, en Europe, cet événement couvre de nombreux pays différents et les activités couvrent un spectre bien plus étendu ravivant ainsi la musique, les coutumes et les arts de peuples qui vivaient et priaient dans des villes et des ghettos allant de Rome à Paris, de Cracovie, à Madrid, à Oslo et à Sarajevo.

Le BBE mène également le projet MAKOR qui est leur propre initiative pour l’éducation juive en Europe Centrale et en Europe de l’Est  ce qui, d’évidence, n’a aucun point de comparaison au Royaume Uni. Le but principal du Projet Makor est de réapprendre aux juifs de ces régions à connaître leurs racines au travers de programmes sur l’éducation, la culture, les traditions, la religion et l’hébreu. Actuellement ce programme est suivi à Kosice, Budapest et Prague.

Le BBE soutient également la Foire du Livre du BB à Paris qui est également une des initiatives que le BBE a appuyé.

Le Forum des Jeunes Adultes Juifs qui a eu lieu cette année mi-novembre à Londres, est un évènement pan-européen annuel qui, cette année, a été soutenu par le BBE et le BBUK et dont un des buts est de recruter des nouveaux membres potentiels dans le groupe d’âge des 25-45 ans. Plus de 170 participants venant de 27 pays ont assisté au Forum qui a eu lieu à Berlin l’année dernière.

Finalement, le BBE soutient le travail du Réseau Européen d’Affaires Etrangères du B’nai B’rith Europe (FAN). Il a été créé pour poursuivre les buts suivants : donner au BBE une voix politique auprès des gouvernements en Europe et les institutions européennes. Yves déclara : « Avec  plus de 6.000 membres dans 29 pays en Europe nous sommes aujourd’hui au centre de la vie politique sur le continent. Nous voulons inspirer et attirer des jeunes juifs à devenir actifs politiquement avec la perspective de soutenir Israël et de lutter contre l’antisémitisme et d’autres abus des Droits de l’Homme. » Pour l’instant toutes les activités sont organisées à Paris mais il est dans nos projets d’ouvrir des bureaux à Rome, Sofia et Bucarest. Un travail similaire est exécuté au Royaume Uni par notre Bureau du BB à Londres pour les Affaires Internationales. Le BBE a également une représentation à la Commission Européenne et au Parlement Européen.