Site en ANGLAISSite en FRANCAIS

CULTURE & PATRIMOINE - Culture & Histoire

LA GUERRE DES SIX JOURS

5, 6, 7, 8, 9,10 juin 1967

Le 17 mai, le Raïs égyptien, Gamal Abdel Nasser, qui avait massé des troupes à la frontière entre Israël et l’Egypte, demande à l’ONU de retirer sa force d’interposition.
Le 23 mai, Nasser ferme le détroit de Tiran aux navires israéliens qui ne peuvent plus atteindre Eilat et approvisionner Israël en pétrole.
Le 30 mai, Nasser signe un accord de défense mutuelle avec l’Irak et  la Jordanie comme il l’a fait avec la Syrie.

Le 5 juin au matin, toute l’aviation israélienne, volant à très basse altitude, détruit par surprise presque toute l’aviation égyptienne au sol. Ni la population égyptienne, ni la population israélienne ne sont tenues au courant du résultat. Le général Moshe Dayan lance une grande offensive sur le front syrien. Les Israéliens prennent une grande partie du plateau du Golan. Ils s’y installent.
Israël va conquérir le désert du Sinaï et Gaza.

Le 6 juin, Israël détruit l’armée jordanienne qui avait bombardé Jérusalem et occupé le siège de l’ONU.
Le 7 juin, les Israéliens entrent par la Porte des Lions. Jérusalem est réunifiée. La télévision israélienne filme l’inoubliable arrivée  de Moshe Dayan au Kotel. Et Naomi Shemer chante : « Yerushalaïm shel zaav ». Le soir même, un cessez-le-feu est signé avec la Jordanie.
 jeru6
Le 8 juin, c’est le tour de l’Egypte. Les forces israéliennes atteignent le Canal de Suez après avoir détruit de  nombreux tanks égyptiens.

Le 10 juin, l’armée israélienne s’empare du Plateau du Golan.
883 soldats israéliens sont tombés pendant cette guerre. 2.586 ont été blessés. L’aviation israélienne a perdu 46 de ses 200 avions de combat. Israël a triplé la surface de son territoire en reprend le Sinaï, du Plateau du Golan, de la Bande de Gaza et de la Cisjordanie. Jérusalem est unifié.

Les Arabes ont faussement accusé Israël d’avoir reçu de l‘aide américaine. Par contre, le Kuwait, l’Algérie, l’Arabie Saoudite et l’Irak ont envoyé des troupes et des armes aux Egyptiens, aux Syriens et aux Jordaniens.

L’ONU adopta la résolution 242 qui devait régler le retrait de troupes israéliennes de territoires disputés. Ce « de » demeurait imprécis. La question n’a toujours pas été résolue. La résolution porte sur cinq principes : retrait des forces israéliennes, paix avec des frontières bien délimitées, liberté de navigation, règlement du problème des réfugiés et des mesures de sécurité impliquant des zones démilitarisées. Un Représentant  Spécial est nommé pour veiller, au Moyen Orient,  à l’application de ces principes.
jeru2
 
 
Moshe Dayan